Y’aura-t-il des spectateurs porte d’Auteuil dès le 27 septembre prochain ? C’est la question qui agite en coulisses le tennis français alors que la crise du Covid-19 a contraint l’organisation de décaler le Majeur français à la fin du mois de septembre. Selon le JDD ce dimanche, la fédération française de tennis, et son président Bernard Giudicelli, espère avoir trouvé une réponse.

Guidicelli travaillerait ainsi avec les autorités locales pour réévaluer la jauge d’accueil lors de ce Roland-Garros 2020. Alors que celle-ci est fixée à 5000 spectateurs maximum, le patron du tennis français aimerait la doubler pour accueillir près de 10 000 amoureux de la petite balle jaune sur le nouveau Philippe Chatrier. Celui-ci serait ainsi rempli aux deux-tiers de sa capacité, en jouant notamment sur les accès multiples aux tribunes du court (une partie haute et une partie basse différenciées pour permettre une addition de 5 000 personnes dans chaque catégorie, NDLR).

Roland-Garros
Forget sur le report de Roland-Garros : "Une décision stratégique et courageuse"
27/05/2020 À 06:19

"On s'en tient pour le moment à la jauge des 5 000 personnes car ça ne concerne pas que le sport mais aussi les grands rassemblements culturels dans l'espace public. Il y a une clause de revoyure le 11 juillet, donc on verra en fonction de la courbe épidémique en France", avait promis jeudi la ministre des Sports Roxana Maracineanu. En tout cas, l’option du huis-clos est désormais "absolument écartée" par Guidicelli comme le confirme le JDD, reprenant ainsi les déclarations du patron de la FFT le 17 juin dernier.

Le "nouveau" Philippe Chatrier

Crédit: Getty Images

Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35
Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50