Elle était pressentie pour reprendre le flambeau, c'est désormais officiel : Amélie Mauresmo est la nouvelle directrice de Roland-Garros. Lors d'une conférence de presse jeudi, elle a été intronisée par le président de la Fédération française de tennis (FFT) Gilles Moretton. Joueuse française la plus titrée de l'ère Open avec 25 trophées glanés dont deux en Grand Chelem (Open d'Australie et Wimbledon en 2006), elle succède dans ces fonctions à Guy Forget dont le contrat expirait en 2021 et occupera le poste au moins pour les trois prochaines années.
Contrairement à son prédécesseur, Amélie Mauresmo ne cumulera cependant pas les fonctions de directrice de Roland-Garros et du Rolex Paris Masters. Gilles Moretton a indiqué qu'il avait proposé à Guy Forget de rester à la tête de Bercy, mais ce dernier a refusé. Le dernier Masters 1000 de la saison n'a donc pour le moment toujours pas de nouveau directeur connu. Très honorée, la nouvelle directrice du tournoi du Grand Chelem parisien a salué "le travail fabuleux" de l'équipe précédente.
Roland-Garros
Cornet surfe sur la vague bleue
26/05/2022 À 20:45

Coach, capitaine, consultante et... directrice : une post-carrière sportive déjà bien remplie

L'ancienne numéro 1 mondiale aborde ainsi une nouvelle phase d'une carrière déjà bien fournie. Une fois sa retraite sportive terminée, Mauresmo a travaillé en tant que coach d'Andy Murray, puis de Lucas Pouille. Entre-temps, elle a aussi occupée le poste de capitaine de l'équipe de France de Fed Cup, menant les Bleues en finale de l'épreuve lors de la saison 2016. Elle a été également consultante pour de nombreuses chaînes de télévision (dont Eurosport) à l'occasion de Roland-Garros, et a eu une expérience de co-directrice de tournoi à l'Open GDF Suez.
Première femme à diriger Roland-Garros, Mauresmo a été aussi saluée par la diretrice générale de la FFT. "On connait son attention au détail, pour optimiser un résultat, une performance, une expérience; On aime sa liberté. On la connait très bien. On a hâte de travailler avec elle. C'est la première fois que nous avons une femme à la tête de Roland-Garros, quelque chose dont je suis très fière", a ainsi estimé Amélie Oudéa-Castera.
A noter que la conférence de presse a été aussi l'occasion de confirmer les capitaines de Coupe Davis et de Fed Cup Sébastien Grosjean et Julien Benneteau dans leur rôle. Ils occuperont leurs fonctions jusqu'en 2024.
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36