Diego Schwartzman continue sa renaissance parisienne. Le demi-finaliste sortant a validé sans trembler son billet pour les huitièmes de finale, samedi, après une victoire en trois manches face au vétéran Philipp Kohlschreiber et ses 37 ans (6-4, 6-2, 6-1). Le même Kohlschreiber qui l'avait débarrassé d'un troisième rendez-vous en 2021 avec sa Némésis Aslan Karatsev. Il a l'art du remerciement ce Diego.

Kohlschreiber a fait ses 37 ans

Solide dans l'échange, Schwartzman (10e du classement ATP) a fait un vainqueur logique de ce premier match de la journée sur le court Suzanne-Lenglen. Kohlschreiber a opposé de la résistance pendant douze jeux, avant de lâcher complètement le match. Le 132e mondial a perdu le premier acte après avoir été breaké assez tôt, à 2-2. Un handicap qu'il n'a jamais pu combler.
ATP Barcelone
Auger-Aliassime cale aux portes des demies
22/04/2022 À 17:05

Diego Schwartzman voit toujours la vie en rose à Roland

Crédit: Getty Images

Le debreak de Kohlschreiber à 0-1, dans le deuxième set, n'a pas été le déclic espéré. Diminué physiquement, en mode arrosage automatique, il a traversé comme une ombre la fin de rencontre en marquant seulement trois jeux lors des deux derniers sets.

Alcaraz s'arrête là

Et maintenant ? Schwartzman va affronter Jan-Lennard Struff, avec en jeu une place en quart. Struff, notamment tombeur d'Andrey Rublev au 1er tour, a maîtrisé Carlos Alcaraz ce samedi : 6-4, 7-6(3), 6-2. L'Allemand de 31 ans avait déjà atteint les huitièmes de finale des Internationaux de France en 2019. Il a donc mis fin au parcours prometteur d'Alcaraz (18 ans), passé par les qualifications et ainsi vainqueur de cinq matches cette année Porte d'Auteuil.

Carlos Alcaraz au service face à Jan-Lennard Struff - Roland-Garros 2021

Crédit: Getty Images

ATP Monte-Carlo
Tsitsipas est revenu de l'enfer
15/04/2022 À 20:57
ATP Rio de Janeiro
Alcaraz : "Si je continue comme ça, j'aurai des opportunités pour être numéro un"
21/02/2022 À 08:14