Ils ont presque une soixantaine de duels sous le coude, mais Rafael Nadal et Novak Djokovic arrivent encore à bluffer tout le monde. "Le tennis, c'est comme le ping pong sauf que les joueurs sont debout sur la table", disait Coluche. Avec ces deux-là, c'est plus vrai que jamais. La balle revient si vite d'un côté comme de l'autre que la vitesse de jeu se rapproche parfois plus du tennis de table que du tennis tout court.

"C'est le plus grand match de Djokovic à Paris pour un tas de raisons"

"Ils ont joué à une telle vitesse, soupire notre consultant Mats Wilander, soufflé par l'intensité de la demi-finale entre l'Espagnol et le Serbe, vendredi soir. Ils avaient si peu de temps que les deux joueurs ont dû constamment anticiper quand l'autre frappait la balle. Je ne sais pas si j'ai déjà vu un plus grand match sur terre battue."
Roland-Garros
Même Nadal et Tsitsipas n'ont pas tenu : Comment Djokovic a tué physiquement la concurrence
15/06/2021 À 14:11
Le Suédois n'est pas le seul. Deux autres anciens numéros un mondiaux ont livré leur sentiment en plein cœur de la bataille. Estomaqués, eux aussi. "Vous ne pouvez pas mieux jouer que ça sur terre battue. C'est parfait", a tweeté Andy Murray. "Jusqu'ici, c'est un des meilleurs matches que j'aie jamais vu", a renchéri Andy Roddick, pendant le troisième set, qui fut le point culminant de la rencontre. "Le plus grand match jamais joué", est même allé jusqu'à dire Chris Evert, la septuple lauréate de Roland-Garros.
Egalement consultant Eurosport, Mischa Zverev, le frère ainé de Sascha, a eu lui l'impression d'assister à "un match d'ordinateurs parce que, quoi qu'ils fassent, le joueur A envoyait toujours la balle où il voulait et le joueur B était systématiquement sur la balle et ainsi de suite. C'est juste impossible de jouer comme ça."
La Twittosphère tennistique s'est emballée comme rarement vendredi. Anciennes légendes du jeu ou contemporains de Djokovic et Nadal, peu importe. "Super match, je ne peux pas croire le niveau auquel ils ont joué !", s'est ainsi enflammé Juan Martin Del Potro. "En admiration devant ce à quoi nous venons d'assister au cours des quatre dernières heures. Champions pour l'éternité", a ajouté Maria Sharapova.
Beaucoup ont eu la même réaction : regarder ce match leur a donné la sensation de ne pas pratiquer le même métier. "Comment s’appelle le sport que pratiquent Nadal et Djokovic? Je ne connais pas mais ça a l’air vachement bien", a plaisanté Nicolas Mahut. Même constat chez Feliciano Lopez : "Le résumé de Nadal-Djokovic, c'est qu'ils pratiquent un sport différent."
Ou encore Diego Schwartzman, pourtant quart de finaliste à Roland-Garros cette année, où il a pris un set à Rafael Nadal : "Est-ce que nous, les joueurs, de tennis, pratiquons le même sport qu'eux ?" Le tout dans un grand éclat de rire.
Roland-Garros
"Voir des Français avec un an d'avance en finale junior de Roland, c'est très bon signe"
15/06/2021 À 14:10
Roland-Garros
Un set (ou deux) de retard ? Pour Djokovic, même pas peur !
14/06/2021 À 14:06