Chaque directeur de tournoi vous le dira : avoir Roger Federer présent, ça vous change la vie. Parce que le Suisse est un rock-star bien au-delà du circuit. Et parce que peu de joueurs (aucun ?) ne peuvent se targuer d’avoir sa notoriété et un tel amour du public. Alors, forcément, ce dimanche, Guy Forget est déçu. L’annonce du retrait du Suisse, après son 3e tour victorieux en night session la veille, laisse les fans orphelins et le Majeur parisien embêté, fatalement.
Pour autant, l’ancien patron de l’équipe française de Coupe Davis n’a pas voulu accabler Federer. Tout l’inverse même. "Il a joué peu de matchs sur les seize derniers mois, a tenu à rappeler Forget au micro de RMC. Il a eu une préparation très courte sur cette surface, et malgré tout il est venu". Sans repère ou presque en débarquant à Paris, Federer s’est donc contenté d’accumuler les infos, sans chercher à voir s’il pouvait encore avancer en deuxième semaine.
ATP Halle
Auger-Aliassime sur Federer : "J'ai toujours pensé qu'il aurait arrêté avant mon arrivée"
16/06/2021 À 17:39
On ne peut pas lui en vouloir
Pourtant, Forget l’assure, il n’avait que des coups à prendre : "Il n’était pas encore prêt à enchaîner des matchs à ce niveau, explique-t-il encore. Il me disait tout à l’heure que c’est en se levant le matin qu’il voit comment il se sent. Il a des petites gênes, des douleurs inflammatoires. Il a quand même fait trois matchs".
"Je l'ai vu ce matin, il était plutôt content de son parcours mais désolé pour les fans, a-t-il encore avancé. Il est peiné de quitter le tournoi, mais on ne peut pas lui en vouloir". Il n’empêche, sans lui, le tableau final perd un de ses représentants les plus prestigieux. Et une tête d’affiche à même de combler les spectateurs qui vont encore se masser en deuxième semaine. Reste qu’à écouter Forget, le vrai manque se situe ailleurs. Pour sa programmation, il aurait adoré avoir du tricolore à proposer : "On aurait aimé avoir des joueurs français en huitièmes, lui était encore là". Ce sera donc sans eux, et sans lui. Le pire scénario possible…

Roger Federer

Crédit: Imago

ATP Halle
Federer n'a pas tenu la distance
16/06/2021 À 14:47
ATP Halle
Deux ans après, Federer signe son retour sur gazon
14/06/2021 À 14:33