"Amélie a les armes pour être une très, très bonne directrice de Roland-Garros." Justine Hénin en est convaincue, Gilles Moretton a fait le bon choix en confiant les rênes du plus grand tournoi du monde sur terre battue à Amélie Mauresmo, et pas parce qu'elle est une femme.
Sur ce point, la Belge est en accord avec son ancienne rivale sur le circuit : ce n'est pas un sujet. Ou, en tout cas, ce ne devrait plus en être un. "Je suis d'accord à 100% avec elle. En fait, on ne devrait même pas se poser la question, estime-t-elle. On cherche des compétences, du tempérament, de la personnalité, du charisme. Que ce soit un homme ou une femme, ça n'a pas d'importance."
Justine Hénin voit en Amélie Mauresmo une personne "de caractère, avec du charisme", qui saura imposer sa vision. "C'est quelqu'un qui a non seulement l'expérience sportive, mais bien plus que ça, poursuit l'ancienne numéro un mondiale. Elle a l'intelligence de pouvoir, je crois, construire beaucoup de choses qui lui paraissent importantes aujourd'hui pour le développement du tournoi. Donc je pense que c'est un choix tout à fait tout à fait logique et que je trouve extrêmement positif pour Roland-Garros."
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02

Amélie Mauresmo, nouvelle directrice de Roland-Garros

Crédit: Getty Images

Pour moi, Roland-Garros est le plus grand tournoi du monde
Son exigence, vis-à-vis d'elle-même et vis-à-vis des autres, sera également un atout importance pour Amélie Mauresmo selon elle : "Je n'ai pas été surprise par le fait qu'elle dise : 'J'ai besoin de sortir de ma zone de confort et j'ai besoin aussi de challenger les gens autour de moi'. Ça, c'est quand même extrêmement positif d'avoir une championne qui connaît l'exigence, qui est ambitieuse et a envie d'amener les choses beaucoup plus loin."
Si le Grand Chelem de la porte d'Auteuil a amorcé sa transformation sous le mandat de Guy Forget, avec la pose du toit sur le court Philippe-Chatrier, l'aménagement de la Place des Mousquetaires ou encore l'extension vers les serres d'Auteuil avec la construction du court Simonne-Mathieu, les défis restent multiples.
"Roland-Garros a peut-être un peu tardé à se déployer par rapport aux autres, relève Hénin. Mon sentiment, c'est que c'est un tournoi d'exception, mais je ne suis pas très objective. Pour moi, Roland-Garros est le plus grand tournoi du monde. Ma relation avec cet endroit est très spéciale. Mais je serais ravi de voir Roland-Garros continuer à grandir."
Laurent VERGNE (avec Arnold Montgault)
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17