On le sait, on le dit, on le répète, l'Italie dispose d'une génération potentiellement exceptionnelle chez les hommes. Et ce n'est pas cette édition 2021 de Roland-Garros qui va atténuer cette impression. Ils étaient quatre engagés samedi en 16es de finale et seuls trois d'entre eux pouvaient rallier le tour suivant. Ils l'ont fait. Seul Marco Cecchinato est resté sur le carreau, et pour cause, puisque le demi-finaliste 2018 s'est incliné en cinq sets contre son jeune compatriote, Lorenzo Musetti.
Une présence italienne était donc garantie, mais Jannik Sinner a ensuite doublé la mise en battant facilement le bourreau de Gaël Monfils, Mikael Ymer. Puis, en fin de journée, Matteo Berrettini a appliqué la maxime du "Jamais deux sans trois". Lui aussi s'est qualifié, lui aussi en trois sets, contre le Sud-Coréen Soon-Woo Kwon (7-6, 6-3, 6-4). Voilà donc l'heureuse Italie avec trois de ses larrons en seconde semaine.
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02

Des légendes pour la suite

Ce bilan n'est pas seulement remarquable, il est tout simplement historique. C'est en effet la toute première fois depuis le début de l'ère Open que l'Italie compte trois représentants en huitièmes de finale dans le tableau masculin d'un tournoi du Grand Chelem. Pour Berrettini, cela devient une bonne habitude. C'est la quatrième fois qu'il se hisse en seconde semaine. Le Romain dépasse Corrado Barazzutti et se rapproche d'Andreas Seppi (6) et des deux recordmen en la matière dans son pays, Fabio Fognini et Adriano Panatta, qui en comptent huit chacun.

Jannik Sinner - Roland Garros 2021

Crédit: Imago

Pour Jannik Sinner, ce sera son deuxième huitième de finale. A Roland-Garros, une nouvelle fois, après celui de l'automne dernier, lorsqu'il avait même atteint les quarts. A moins de 20 ans, c'est déjà une sacrée performance. reste le bizuth à ce niveau, Lorenzo Musetti. Mais pour le Toscan, on peut parler d'exploit puisqu'il dispute à Paris son tout premier tournoi du Grand Chelem. Heureuse Italie, donc, qui après s'être beaucoup reposée sur ces dames pour briller, peut maintenant devenir une place forte du circuit ATP pour les dix ou quinze prochaines années. Même si cela demande évidemment confirmation, ce trio a donc d'ores et déjà écrit une petite page d'histoire.
Pour aller plus loin dans cette quinzaine, ce sera en revanche une autre... histoire. Ce qui les attend au prochain tour s'annonce en effet pour le moins compliqué. Berrettini, Musetti et Sinner vont devoir affronter les trois joueurs les plus titrés de tous les temps. Les deux derniers seront respectivement opposés à Novak Djokovic et Rafael Nadal. Berrettini, lui, retrouvera Roger Federer. 58 titres du Grand Chelem, il faudra peut-être bien ça pour stopper la vague italienne.

"Avec Musetti, on a peut-être le nouveau Roger Federer"

Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17