Novak Djokovic a poursuivi son sans-faute en disposant largement de Ricardas Berankis (6-1, 6-4, 6-1) en 1h32. Appliqué et sérieux, le Serbe a misé sur sa puissance pour faire plier un adversaire valeureux mais trop limité. Le numéro 1 mondial, qui n'a laissé que 6 petits jeux au Lituanien, sera au rendez-vous des huitièmes de finale pour la douzième année consécutive. Il y affrontera Lorenzo Musetti.
Il avait laissé filer 8 jeux au 1er tour contre Tennys Sangren, puis 9 au tour suivant contre Pablo Cuevas. Le Serbe a fait encore mieux ce samedi après-midi sur le court Philippe-Chatrier, dans un match à sens unique. La rencontre paraissait déséquilibrée sur le papier, et la tendance s'est confirmée : le 92e joueur mondial n'a jamais eu le temps de s'accrocher à un infime espoir. Berankis, pour la première fois qualifié au 3e tour, a perdu deux fois la mise sur son service avant d'emporter son seul jeu lors d'une première manche (6-1) expédiée en 26 minutes. Le Lituanien a pourtant fait preuve de courage dans un deuxième set plus accroché (6-4), se montrant notamment performant au filet. Mais la puissance de Djokovic, qui n'a perdu aucun jeu sur son service, a fait la différence. La troisième manche, elle aussi, a largement tourné en la faveur du Serbe (6-1).
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02

Djokovic sérieux et appliqué

Même s'il est difficile de tirer des enseignements au vu de l'écart de niveau, Djokovic a renvoyé l'image d'un joueur appliqué, pleinement concentré dans sa quête d'une deuxième victoire finale, après 2016. Le Serbe s'est par moments économisé physiquement, et a surtout capitalisé sur sa puissance au service. Mais malgré plusieurs aces, le numéro 1 mondial a aussi commis quelques doubles-fautes qui pourraient s'avérer préjudiciables face à une meilleure opposition. A commencer par ce lundi, face à Lorenzo Musetti, beau vainqueur de Cecchinato en cinq sets cette après-midi. Un programme qui permet au Serbe de monter petit à petit en puissance, avant un éventuel quart de finale qui pourrait l'opposer à Roger Federer.
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17