Il se fait discret sur les courts. Pas face à un micro. Le facétieux Nick Kyrgios n’a plus gagné un match sur le circuit ATP depuis fin juillet et a mis un terme à sa saison dès septembre, en raison d’une douleur à un genou. Mais il fait l’actualité à sa façon. Dans le deuxième épisode du No Boundaries Podcast ("podcast sans limite"), publié ce dimanche sur YouTube, il a notamment égratigné Roland-Garros.
Questionné sur l’établissement d’une hiérarchie entre les quatre tournois du Grand Chelem, Kyrgios a interrompu son interlocuteur quand il a entendu "French Open". "Il devrait tout simplement être supprimé du calendrier, c'est le pire", s’est écrié celui qui a un faible pour Wimbledon, n’a jamais fait mieux qu’un 3e tour Porte d’Auteuil, et dont la dernière participation à Roland remonte à 2017.
Open d'Australie
Le test est passé : Nadal verra la deuxième semaine
21/01/2022 À 13:19

Federer, le "Michael Jordan du tennis"

Kyrgios a également évoqué Roger Federer, le comparant au "Michael Jordan du tennis" : "C’est le joueur qui a le plus influencé le jeu (…) les gens l’imitent. Je l’imite aussi." D’après l’Australien de 26 ans, le Suisse garde une place privilégiée dans l’histoire du tennis : "Sans Federer, il n’y a pas de (Novak) Djokovic ni de (Rafael) Nadal. Ils l'ont chassé (lui et ses records, NDLR)."
De là à dire qu’il est le meilleur joueur de l’histoire ? Le fameux "GOAT" ? "Actuellement, je dis Federer", confirme Kyrgios, avant d’admettre que Djokovic prendrait ce sceptre virtuel en cas de 21e tournoi du Grand Chelem remporté. Une marque qui l'élèverait une unité au-dessus de Federer et Nadal.
Open d'Australie
Nadal passe au révélateur Khachanov : "C'est le moment de faire un pas en avant"
20/01/2022 À 18:20
Open d'Australie
Medvedev, la force tranquille
20/01/2022 À 11:16