Dominic Thiem, la chute. L'Autrichien avait débarqué à Paris avec un moral en berne, et des résultats assez pauvres, mais de là à le voir chuter dès le 1er tour de ce Roland-Garros 2021, c'était une toute autre histoire. C'est pourtant ce qui est arrivé dimanche à la Porte d'Auteuil. Le 4e mondial, double finaliste en 2018 et 2019, et vainqueur du dernier US Open, a pris la porte dès le 1er tour après un énorme combat perdu au meilleur des cinq manches face au papy Pablo Andujar (4-6, 5-7, 6-3, 6-4, 6-4). Assurément, le tournoi a vécu sa première grande sensation, son premier grand match et son premier frisson.
Décousu, mais plaisant, ce match n'a pas été une partie de plaisir pour les deux hommes parce que le vent s'est invité aux festivités. Mais cela n'a empêché Andujar de profiter des gros problèmes techniques et mentaux de Thiem pour s'engouffrer dans la brèche et renverser l'ancien double finaliste du tournoi. Arrivé à Paris en confiance, suite à une belle semaine à Genève où il avait battu Roger Federer, l'Espagnol a joué peu ou prou le même tennis pour s'offrir le scalp de l'Autrichien. Presque quinze jours après son premier succès contre le maestro suisse, Andujar s'est offert son premier top 5 en carrière. Thiem a, lui, subi sa première défaite au 1er tour des Internationaux de France. Incroyable, mais vrai.
ATP Estoril
Ce n'était pas encore du grand Thiem, mais bien un bon Bonzi
26/04/2022 À 18:42

Et pourtant Thiem a mené deux manches à rien...

Il y a eu deux rencontres dans ce Thiem - Andujar. La première partie a permis à l'Autrichien de mener deux manches à rien. Sans forcément jouer un grand tennis, mais en déroulant son plan de jeu, grâce à une première balle présente, le 4e mondial a fait le job pendant deux heures en gardant toujours le contrôle des événements. Puis le Dominic Thiem en contrôle a disparu en plein cœur du 3e set, pour laisser place au Dominic Thiem qui doute. Gêné par le vent, le malicieux Andujar a profité de l'amélioration des conditions pour développer son plan de jeu. Très solide en fond de court, il a aussi énormément varié pour dérégler la machine adverse et revenir à deux manches partout.
Le dernier acte a permis aux deux hommes d'offrir un véritable combat au public du Court Philippe-Chatrier et un scénario raccourci de l'ensemble du match. Un combat tennistique bien évidemment, mais surtout un énorme combat mental. Sur sa lancée des sets 3 et 4, Andujar a breaké d'entrée, avant de se faire debreaker, puis se retrouver à faire la course derrière. De quoi devenir fou et perdre le fil.

Pablo Andujar serre le poing lors de son match du 1er tour contre Dominic Thiem à Roland-Garros 2021

Crédit: Getty Images

Un 5e set décousu et symbolique

Au bord du précipice, Thiem a remis la machine en marche en se procurant même une balle de break à 2-1 en sa faveur. Sauvée par Andujar, cette balle de break a été le tournant de cette fin de match. Le natif de Cuenca a ensuite à nouveau renversé le cours de ce 5e set, en faisant le break à 2-2, avant de contrôler et se retrouver à 5-4. Mené 0-15, Andujar a remporté un point marathon où sa lucidité et sa tactique ont fait merveille. Sur ce même, les problèmes actuels de Thiem ont été criants. L'homme au t-shirt bordeaux y a perdu le peu de lucidité qui lui restait. C'est là, sur ce point, qu'il a abdiqué pour de bon. Toujours menaçant, même quand ça allait mal, Thiem n'avait pas renoncé lors de ce match.
Miné par les fautes directes (61 ce dimanche, pour 66 coups gagnants), l'Autrichien a souvent cherché les zones sécurisantes pour éviter de donner les points au fur et à mesure que la rencontre a avancé. Mais cela lui a coûté dans les moments importants, où il fallait prendre des risques et forcer le destin. Andujar, transfiguré en fin de match, est allé chercher un des plus beaux succès de sa longue carrière. Andujar a gagné parce qu'il y a cru. Thiem a perdu parce qu'il a cessé de croire en lui, de croire en son jeu. Pour lui, le chantier est immense.
https://i.eurosport.com/2021/05/30/3142761.jpg
ATP Estoril
Thiem : "L'objectif à court terme ? Arriver à Roland dans une forme décente"
25/04/2022 À 19:04
ATP Barcelone
Dernier Français à Barcelone, Humbert poursuit sa route
19/04/2022 À 14:35