Il n'est toujours pas transcendant, mais Alexander Zverev s'est tout de même rassuré. Face à Roman Safiullin, un adversaire au classement certes modeste (182e mondial) mais en confiance après quatre victoires sur la terre parisienne (trois en qualifications et une au 1er tour), le longiligne Allemand a fait preuve d'autorité quand il en a eu besoin mercredi pour passer en trois sets (7-6, 6-3, 7-6) et 2h27 de jeu. Après avoir abandonné deux manches d'entrée, il a donc fait le maximum pour s'économiser malgré la belle résistance adverse. Au 3e tour, il sera opposé au vainqueur du match 100 % serbe entre Miomir Kecmanovic et Laslo Djere.
Il a su, malgré tout, éviter un nouveau match à rallonge. Alexander Zverev est encore loin de son tout meilleur niveau, ce qui ne l'a pas empêché de serrer les boulons au moment opportun. Pas toujours aidé par un service sur courant alternatif (66 % de premières, 15 aces mais 10 doubles fautes), et surtout confronté à un adversaire accrocheur, il a bataillé dans les trois manches de la partie, se retrouvant même mené 4-1 dans la troisième, mais il les a remportées toutes les trois. Il s'est ainsi prouvé qu'il pouvait hausser son niveau drastiquement dans les moments chauds.
Safiullin, lui, a impressionné le court Suzanne-Lenglen par sa qualité de frappe du fond du court. Mais Zverev savait à quoi s'en tenir, pour avoir côtoyé l'intéressé depuis le plus jeune âge sur les courts. Si l'Allemand a encore beaucoup raté (33 fautes directes), il a aussi fait parler la poudre (41 coups gagnants) pour faire respecter la logique. A l'image d'un second tie-break rondement mené au service, il n'a jamais été aussi fort que quand il s'est appuyé sur ses grandes armes : sa première et sa lourdeur de balle. A lui désormais de poursuivre sa montée en puissance tout en sauvegardant le plus d'énergie possible pour le début des choses sérieuses.
ATP Rome
Une bulle à part pour Djokovic, le plafond de verre de Tsitsipas
15/05/2022 À 22:03
ATP Rome
Tsitsipas, c'est renversant !
14/05/2022 À 15:17
ATP Rome
Moins flamboyant mais toujours présent, Tsitsipas le battant est de retour
13/05/2022 À 21:53