La douleur était trop forte. Ashleigh Barty n'est pas du genre à renoncer facilement et elle a tout tenté, en vain. La numéro 1 mondiale, qui avait inquiété au 1er tour en se qualifiant difficilement à cause d'un problème à la hanche gauche notamment, n'a pas eu le temps de récupérer. Sur le court Philippe-Chatrier jeudi, elle a vite compris que la mission serait impossible. Après avoir perdu rapidement le premier set contre la Polonaise Magda Linette, 45e joueuse mondiale, elle a arrêté les frais en début de second acte (6-1, 2-2 ab.) après 48 petites minutes de jeu. Après le forfait de Naomi Osaka, Roland-Garros a donc perdu ses deux premières têtes de série dans le simple dames.

Un crève-coeur pour elle et un coup dur pour le tournoi

Incapable de se déplacer correctement, Barty a été très vite dépassée par la puissance adverse, malgré ses variations. L'Aussie s'est vite rendue compte qu'elle ne pouvait pas courir sur les amorties adverses non plus. Imperturbable de l'autre côté du filet, Linette s'est, elle, avant tout concentrée sur son jeu, ce qui n'est souvent pas chose aisée dans ces circonstances. Une fois la première manche perdue, la numéro 1 mondiale a joué sa dernière carte en prenant un temps mort médical pour se faire soigner hors du court.
Roland Garros
Et une surprise, une : Jabeur passe déjà à la trappe
22/05/2022 À 11:42
En début de second acte, Barty a eu beau tenir ses deux premiers jeux de service, sa mine déconfite ne laissait que peu de place au doute quant à l'issue du match. Elle s'est finalement dirigée vers le filet à 2-2 pour acter la fin de la partie. C'est un crève-coeur pour l'intéressée qui restait sur 8 victoires du côté de la Porte d'Auteuil, après son titre en 2019 (elle n'avait pas participé à l'édition 2020). Reste à savoir quelle sera la durée de son indisponibilité et si sa saison sur gazon est compromise ou pas.
Open d'Australie
Le Top 5 de Barty à Melbourne : smash, lob imparable, passing en bout de course...
31/01/2022 À 11:21
Open d'Australie
Consacrée à domicile, Barty met fin à une attente de 44 ans
29/01/2022 À 10:16