En annonçant lundi soir, peu avant 20 heures, qu'elle se retirait de Roland-Garros, Naomi Osaka a mis un terme, sinon au débat, au moins à son propre cas durant ce tournoi. Potentiellement menacée d'exclusion si elle continuait de ne pas assister aux conférences de presse d'après-match, la Japonaise a donc décidé de s'en aller. "Le retrait de Naomi de Roland-Garros est une issue malheureuse", a regretté Gilles Moretton, le président de la Fédération française de tennis.
Sur la forme, l'intervention du successeur de Bernard Giudicelli n'est pas passée inaperçue. De façon assez ironique, le patron de la FFT a lu son communiqué en français puis en anglais avant de partir... sans répondre aux questions des journalistes. Naomi Osaka esquissera peut-être un sourire. "Tout d’abord, nous sommes désolés et tristes pour Naomi Osaka, a expliqué Gilles Moretton. Nous lui souhaitons le meilleur et le plus prompt rétablissement possible et nous espérons revoir Naomi à notre tournoi l'année prochaine."
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02
Nous restons très attentifs au bien-être de tous les athlètes
Au-delà de cet épisode qui aura vampirisé ce début de quinzaine, il faudra maintenant tenter de trouver des solutions, notamment pour aider la numéro 2 mondiale, laquelle a confié dans le texte publié lundi soir pour expliquer son retrait qu'elle traversait une période difficile.
"Comme tous les autres Grands Chelems, la WTA, l'ATP et l'ITF, nous restons très attentifs au bien-être de tous les athlètes et nous engageons à continuer d’améliorer tous les aspects de l’expérience des joueuses et des joueurs dans notre tournoi, y compris avec les médias, comme nous avons toujours veillé à le faire", a ajouté le président de la Fédération.
La question est maintenant de savoir quand Naomi Osaka reviendra sur les courts, puisqu'elle a annoncé qu'elle allait couper pour une période indéterminée. Gilles Moretton, lui, espère la revoir en 2022 dans un climat apaisé. "Nous lui souhaitons le meilleur et le plus prompt rétablissement possible, et nous espérons revoir Naomi à notre tournoi l’année prochaine", a-t-il conclu.
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17