L'air de rien, elle avance et de plus en plus vite. En difficulté au 2e tour face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu, Serena Williams a haussé le ton vendredi au 3e tour sur le court Philippe-Chatrier contre sa compatriote Danielle Collins, 50e joueuse mondiale. L'Américaine de 39 ans l'a emporté en deux sets (6-4, 6-4) et 1h25 de jeu, montrant de réels progrès dans son jeu de jambes notamment. Pour la première fois en seconde semaine depuis trois ans à Paris, elle défiera dimanche la Kazakhe Elena Rybakina pour une place en quart de finale.
Soyons clairs d'emblée : Serena Williams est encore loin de son meilleur niveau sur terre battue qui lui a permis de gagner trois titres à Roland-Garros. Mais au fil des tours, elle progresse indéniablement. Et vendredi, malgré un bandage imposant à la cuisse droite, elle l'a montré dans ses déplacements, son petit jeu de jambes et dans sa réactivité après son premier coup de raquette.

Son niveau moyen s'élève

Open d'Australie
Consacrée à domicile, Barty met fin à une attente de 44 ans
29/01/2022 À 10:16
L'Américaine n'a pas vécu une après-midi totalement tranquille, comme le score pourrait le laisser supposer. Elle a même été menée 4-1 dans la seconde manche qu'elle avait pourtant entamée idéalement par un break. Mais cette saute de concentration mise à part, elle a été convaincante, notamment dans sa capacité à faire mal rapidement à son adversaire. A la relance, elle s'est régalée sur les secondes balles de Collins, ce qui lui a permis de s'emparer à quatre reprises des engagements adverses.
Et si le service est encore un peu irrégulier (59 % de premières balles, 5 aces et 5 doubles fautes), le tennis de Serena est de plus en plus en place en fond de court. Les statistiques témoignent d'une plus grande régularité (22 coups gagnants pour 20 fautes directes) et d'un niveau moyen tenu plus longtemps. Pour avoir de réelles ambitions pour la suite, il lui faudra néanmoins encore élever le curseur, mais elle est en train de trouver les repères qui lui manquaient en raison d'une préparation préoccupante.
Open d'Australie
Barty, 44 ans après ? Pour cela, il faudra mettre un terme à la "folle aventure" de Collins
28/01/2022 À 13:43
Open d'Australie
Barty face à Collins et aux attentes de tout un peuple : pourquoi cette finale sera un combat mental
27/01/2022 À 13:13