Stefanos Tsitsipas n'a pas flanché comme Dominic Thiem, ni joué les marathoniens comme Alexander Zverev. Le Grec a facilement validé son billet pour le 2e tour après un succès en trois manches contre Jérémy Chardy (7-6, 6-3, 6-1), dimanche soir, sur le court Philippe-Chatrier. Considéré comme un tirage piège, ce match du 1er tour a été parfaitement négocié par l'Athénien qui a haussé son niveau au fur et à mesure de la rencontre. Tout l'inverse de son entrée en lice lors de l'édition 2020 où il avait dû remonter un handicap de deux manches face à Jaume Munar sur le Lenglen.
Au prochain tour, il affrontera le vainqueur du duel entre Sebastian Korda, titré à Parme le week-end dernier, et Pedro Martinez, l'un des Espagnols qui monte en ce moment. Ce sera à coup sûr, un autre type de match peu importe l'adversaire. Face à Chardy, un gros serveur doté d'un premier gros coup, il a parfaitement lu le match d'un point de vue tactique. Mercredi prochain, il faudra disputer plus de rallyes.
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02
Podcast : Terre Débattue, épisode 1

Un set et demi de bagarre et Tsitsipas s'est envolé

Le match a été serré pendant un set et demi entre Tsitsipas et Chardy. Le combat a surtout eu lieu lors du premier acte où Chardy a servi le plomb et causé bien de soucis au Grec en retour. Breaké rapidement dans ce premier acte à 1-1, le Belvézinois a rapidement fait son retour aux affaires, à 2-3, et instauré un tout petit doute dans l'esprit du vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo. La bagarre a continué jusqu'au jeu décisif qui a eu la même allure que le reste du set. Tsitsipas a finalement trouvé la brèche dans l'armure du lance-missiles béarnais, non sans mal. Après avoir raté une balle de set à 6-5, le joueur de l'Académie Mouratoglou a repris le service de Chardy à 6-6 et bouclé l'affaire.
Le gain du premier set assuré, Tsitsipas est ensuite monté crescendo dans cette rencontre. En milieu de deuxième manche, il a embrayé et passé la seconde, ce qui lui a permis d'empoche le deuxième set. Le dernier acte a été une démonstration du tennis offensif et inspiré du demi-finaliste de l'édition 2020. Visiblement, tous les feux sont au vert, surtout que des bonnes nouvelles sont tombées dans sa moitié de tableau. Pour Tsitsipas, c'était une journée comme une autre dans sa quête des sommets : il a bataillé oui, mais il a trouvé le moyen de s'en sortir sans trop souffrir.
https://i.eurosport.com/2021/05/31/3143015.jpg
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17