Irréel. Au terme d’une demi-finale extraordinaire, qui restera à jamais gravé dans la légende d’un des classiques du tennis, Novak Djokovic a réussi à éliminer Rafael Nadal en demi-finale de Roland Garros. Le Serbe, numéro 1 mondial, devant un public chaud bouillant et autorisé à rester jusqu’au bout, a fait preuve d’un très grand caractère pour renverser l’Espagnol au terme d’un match finalement remporté en 4 sets (3-6, 6-3, 7-6, 6-2) après 4h11 de jeu. Il tentera de remporter son 19e titre du Grand Chelem dimanche face à Stefanos Tsitsipas.
Le film du match
Il l’avait annoncé, depuis des semaines, il l'a fait. Novak Djokovic s’était donné comme objectif de réussir là où personne n’avait encore triomphé : battre Rafael Nadal dans le dernier carré. Au cours de ses 13 premières demies, le Majorquin l’avait toujours emporté, avant d'aller au bout. L’autre fait marquant de cette rencontre, c’est que, pour la première fois après 117 matches, Nadal a perdu une partie sur terre battue en trois sets gagnants après avoir remporté la première manche.
Roland-Garros
L'increvable roi
13/06/2021 À 17:24

Djokovic crescendo

Comme en finale de Roland Garros il y a huit mois, l’Espagnol a souvent plié au service, mais il a pris un départ canon, menant 5 jeux à 0, Djokovic déjà sonné. Devant une foule acquise logiquement au maître des lieux, le Serbe a chassé les mauvais souvenir et s’est relevé progressivement, revenant à 5-3, avant de logiquement s’incliner. Loin de s’avouer vaincu, il a continué d’élever son niveau de jeu, face à un numéro 3 mondial qui, comme le veut la tradition, n’a jamais rien lâché.
https://i.eurosport.com/2021/06/12/3151335.jpg
Alors que son adversaire avait breaké une première fois pour mener 2-0, l’Espagnol a tout de suite ramené son adversaire sur terre. Mais de plus en plus fébrile derrière sa mise en jeu (16 balles de break concédées), il a encaissé un nouveau break, se retrouvant mené 5-2 avant de voir son adversaire revenir dans la partie. Puis le chef d’œuvre est arrivé. Dans un troisième acte de toute beauté, où il fallait avoir le cœur bien accroché, les deux joueurs ont fait chavirer un court Philippe Chatrier déjà bien chaud. Multipliant les points qu’eux seuls savent nous offrir, ils se sont aussi surpassés dans le scénario.

Une balle de 3e set sauvée et Djokovic a mis la main sur le match

Encore breaké le premier, Nadal est revenu dans la foulée avant de concéder une nouvelle fois son service. Djokovic a alors mené 5-3, mais le Serbe, au niveau de jeu d’abord fluctuant sur sa mise en jeu, a craqué alors qu’il servait pour le gain du set. Mené 6-5 sur son service, il a concédé une balle de set, qu’il a sauvé sur une amortie, comme un symbole puisque c’est en multipliant et en loupant ce geste qu’il s’était fait marcher dessus en finale lors de l’édition précédente. Et puis au bout d’un tie break haletant, il a fini par déborder Nadal, pour prendre les commandes.
Le public, lui, chantait déjà depuis longtemps son intention de ne pas respecter le couvre-feu de 23h. Mais comme ce match ne pouvait pas se finir sans spectateurs, les 5000 chanceux ont obtenu une dérogation du gouvernement pour assister au match jusqu’au bout. Un soutien de poids pour Nadal se disait-on alors.
Sauf que le Majorquin, sans essence dans le moteur, face à un Djokovic encore en jambes, n’a pu que subir la tornade serbe. Breaké d’entrée et mené, le vainqueur de l’édition 2016 a remporté six jeux de suite, l’emportant pour la 30e fois de sa carrière face à Nadal. Il peut devenir dimanche le premier joueur de l’ère Open à remporter chacun des quatre Grand Chelem au moins deux fois. Il faudra pour ce faire dominer Tsitsipas, le meilleur joueur de la saison sur terre battue. Mais Djokovic n’est plus à un exploit près.
Roland-Garros
Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas vont jouer un 5e set en finale
13/06/2021 À 16:29
Roland-Garros
Stefanos Tsitsipas mène deux sets à zéro contre Novak Djokovic en finale
13/06/2021 À 15:00