Sabalenka prend la porte

C'est une nouvelle grosse sensation pour le tableau dames. Aryna Sabalenka, tête de série n°3, 4e mondiale, et vainqueur du WTA 1000 de Madrid au début du mois de mai, a pris la porte avant même les 8es de finale du tournoi, vendredi. Pourtant réconciliée avec la terre battue, la Biélorusse a été vaincue au meilleur des trois sets par Anastasia Pavlyuchenkova (6-4, 2-6, 6-0) sur le court Simonne-Mathieu. Roland-Garros vient de perdre une des candidates au dernier carré et à la victoire finale. Car Sabalenka était bien une candidate au titre.
Très inconstante avec ses 39 fautes directes, Sabalenka a fait la course derrière dans cette rencontre. Menée une manche à rien par la tête de série n°31, elle a longtemps cherché son chemin, à coup de regards vers son clan en tribune. Face à une joueuse très à l'aise sur ocre, rater totalement son plan A était clairement une mauvaise idée. C'est encore le problème de la 4e mondiale qui dépend de ses réglages. Elle a quand même frappé 41 coups gagnants. Mais ce n'était pas assez pour gagner. Dans le dernier acte, elle a commis 17 fautes directes, pour 6 coups gagnants. Conséquence : elle a pris une bulle.
Roland-Garros
"Ils manquent de courage" : Dolgopolov charge Roland-Garros et le monde du tennis
21/03/2022 À 21:02
Revenue à une manche partout, Sabalenka n'avait pas vu venir sa rechute. Celle-ci a débuté après la pause médicale prise par Pavlyuchenkova. Touchée à la jambe et au genou gauche, la Russe avait traversé la deuxième manche comme un fantôme, en étant notamment incapable de servir correctement. Elle a pourtant survolé le dernier acte en jouant un tennis béton avec des premières balles et seulement trois fautes directes. Un scénario improbable, oui. Mais c'est Sabalenka, trahie par son revers lors de ce match, qui avait les clés du match.

Azarenka facile

La Biélorussie a perdu Aryna Sabalenka, mais elle peut toujours compter sur Victoria Azarenka. La 16e mondiale à la WTA a facilement assuré sa qualification pour les 8e de finale après un succès en deux petites manches contre Madison Keys (6-2, 6-2), sur le court Philippe-Chatrier. Seule au monde, la joueuse de Minsk a déroulé son tennis.
Cette qualification pour le 4e tour est un événement pour Azarenka. Elle n'avait plus mis les pieds en deuxième semaine de Roland-Garros depuis 2013, date de sa seule apparition dans le dernier carré du tournoi parisien. Au lieu de se confronter à sa compatriote Sabalenka, elle devra croiser le fer avec Pavlyuchenkova, une joueuse de sa génération.

Rybakina première qualifiée en 8e

Une affaire vite pliée. Arrivée sur le court à 11h00, Elena Rybakina a quitté les lieux une heure et quart plus tard avec son billet pour les 8es de finale de Roland-Garros dans la poche. Facile vainqueur de la Russe Elena Vesnina en deux manches (6-1, 6-4), la Kazakhstanaise a impressionné et décroché sa première qualification pour la seconde semaine d'un Grand Chelem. Elle a été la première, tous tableaux confondus, à filer au 4e tour. Au prochain tour, ce sera une Américaine : Serena Williams ou Danielle Collins.
Il n'y a eu de match que dans la seconde manche. Breakée d'entrée, Vesnina, une revenante du tennis, elle qui est revenue à la compétition en mai dernier à Madrid après 1067 jours d'arrêt après une pause de trois ans pour maternité, s'est fait violence pour ne pas repartir avec une raclée après le 6-1 initial.
Vainqueur d'un jeu à rallonge à 2-0 contre elle, la 1096e mondiale à la WTA a lancé son match très tard, mais elle l'a fait. Sur sa lancée, la joueuse de 34 ans a même réalisé le debreak à 6-1, 2-1, avant de faire la course en tête. Même s'il est devenu plus équitable, le match a logiquement à nouveau tourné en faveur de la 22e mondiale, auteur d'un nouveau break à 4-4.
Roland-Garros
Mauresmo : "A ce stade, les joueurs russes et biélorusses seront acceptés à Roland-Garros"
16/03/2022 À 17:36
Roland-Garros
Djokovic et les joueurs russes "pour l'instant" bienvenus à Roland-Garros
16/03/2022 À 13:17