Que le tennis peut être cruel... Evan Furness l'a expérimenté à ses dépens vendredi du côté de la Porte d'Auteuil. Dernier Français en lice au 3e tour des qualifications, le natif de Pontivy a vu de très près les portes du grand tableau du simple messieurs. Et pour cause, le joueur de 22 ans, 329e au classement mondial, a eu trois balles de match à 7-6, 5-4, 40/0 sur son service, avant de s'incliner en trois manches (6-7, 7-6, 6-4) et 3h22 d'un combat acharné face à l'Américain Jenson Brooksby, 163e à l'ATP.
Le scénario est d'autant plus difficile à avaler que mercredi, au 2e tour de ces mêmes qualifications, Furness avait retourné une situation désespérée contre un autre Américain Denis Kudla, après avoir été mené 7-5, 5-3. Comme en 2018, aucun Bleu n'a donc réussi à décrocher son billet pour le tableau final à Roland-Garros, c'est même la quatrième fois que cela arrive depuis le début des années 2000.
Roland-Garros
Même Nadal et Tsitsipas n'ont pas tenu : Comment Djokovic a tué physiquement la concurrence
15/06/2021 À 14:11
Pour le tennis féminin français, le constat est encore plus implacable, puisque pour la 15e année consécutive, aucune Bleue n'a réussi à se qualifier.
Roland-Garros
"Voir des Français avec un an d'avance en finale junior de Roland, c'est très bon signe"
15/06/2021 À 14:10
Roland-Garros
Un set (ou deux) de retard ? Pour Djokovic, même pas peur !
14/06/2021 À 14:06