Medvedev n'a même pas forcé

Un grand sourire pour Daniil Medvedev. Toujours sorti au 1er tour à Roland-Garros avant l'année dernière (quart de finale), le Russe a poursuivi sa série naissante en écartant très tranquillement Facundo Bagnis sur le Suzanne-Lenglen (6-2, 6-2, 6-2). Un deuxième tour tout aussi simple l'attend, soit face à Ricardas Berankis, soit contre Laslo Djere.
Roland-Garros
Debru, invité spécial de DiP Impact : "Je ne veux pas recopier d'autres joueurs"
14/06/2022 À 19:27
Pour relever une ou deux fausses notes, on retiendra que Medvedev a concédé par deux fois son service, à 1-0 en sa faveur en tout début de partie et 2-1, toujours en sa faveur, dans la troisième et dernière manche. Jamais donc dans des moments chauds où il a très logiquement pris le dessus sur un adversaire peu dangereux pour lui. Ses 19 fautes directes révèlent un match plutôt propre pour le Russe qui est arrivé à Roland avec un seul match sur terre, perdu contre Richard Gasquet à Genève.

Di Pasquale : "Medvedev à Wimbledon, je ne comprends pas pourquoi il ne peut pas jouer"

Rune déboulonne Shapovalov

Holger Rune est Danois, il n'a que 19 ans, n'avait disputé jusqu'ici que deux matches en Grand Chelem sans en gagner un seul. Il a ouvert son compteur ce mardi au 1er tour et pas contre n'importe qui puisque Denis Shapovalov était tête de série numéro 14. Le Canadien n'a rien pu faire face au talent adverse et s'est incliné en trois sets (6-3, 6-1, 7-6).
Quand "Shapo" a sauvé une balle de match sur le service de Rune à 5-4 dans l'ultime manche, nous pensions qu'il était encore capable de renverser le match. Ce ne fut qu'un sursis et c'est au tie-break que Rune a conclu la partie. Celui-ci confirme sa bonne saison sur terre (succès à Munich, demie à Lyon) et affrontera Martinez ou Laaksonen au prochain tour. Pour Shapovalov, auteur de 53 fautes directes, c'est une nouvelle déception à Roland-Garros.

Petite alerte pour Rublev

Andrey Rublev a fait peur à ses supporters. Le Russe, opposé au modeste Coréen Soonwoo Kwon (71e à l'ATP), a lâché la première manche au tie-break (7/5) avant d'enfin prendre la mesure du court, de la terre battue et de son adversaire.
Bien qu'il n'ait jamais perdu son service sur l'ensemble de la partie, Rublev avait accodé quatre occasions à Kwon dans la première manche et une seule dans les trois suivantes. Lui-même bien plus solide en retour, il a logiquement pris le dessus (6-7, 6-3, 6-2, 6-4). Il affronera Delbonis ou Mannarino au prochain tour.
Roland-Garros
Il n'a pas traîné : Nadal a reçu son premier traitement au pied
08/06/2022 À 07:54
Roland-Garros
Le court Philippe-Chatrier rebaptisé Rafael Nadal ? Le coach de Federer milite pour
06/06/2022 À 14:41