Comme lors du premier tour des Internationaux de France 2022, Novak Djokovic a fait forte impression. Opposé à Alex Molcan, le numéro un mondial a réalisé une performance très solide en 2h16 (6-2, 6-3, 7-6) et a confirmé son statut de candidat à sa propre succession. En face, le Slovaque a fait le maximum pour contrer le mur face à lui, mais même après l'avoir emmené dans un jeu décisif périlleux, c'était tout simplement trop dur. En seizièmes de finale, Djoko sera opposé au Slovène Aljaz Bedene.
Le premier rendez-vous de Djokovic cette année à la Porte d'Auteuil s'était terminé en 1h56, le deuxième aura duré légèrement plus longtemps. Mais au bout du compte, le résultat est le même : le Djoker est plus que jamais prêt pour remporter son 21e tournoi du Grand Chelem, et surmonter tous les obstacles qui s'opposeraient à sa quête. Le numéro 1 mondial s'est rapidement mis en tête de mettre son adversaire dans les cordes et a accéléré le rythme dès le quatrième jeu. Impérial, il a ensuite déroulé pour boucler la première manche en 30 minutes (6-2).
Wimbledon
"Je pensais que le train était passé" : Kyrgios surprend tout le monde, même lui
IL Y A 2 HEURES

Novak Djokovic à Roland-Garros en 2022

Crédit: Getty Images

Molcan a mieux résisté sur la fin

Froid comme la glace, Djokovic a continué à maintenir un niveau de jeu très élevé dans la deuxième manche, limitant les fautes directes (6 contre 13 pour Molcan) et gardant des bases très solides sur son service (15 points sur 20 gagnés sur sa première balle, 6 sur 8 sur la seconde). En face, Molcan s'est battu mais n'a pu que constater les dégâts : breaké à 3-2, le 38e au classement ATP n'a pas pu déranger le Serbe sur son service et s'est retrouvé mené deux manches à rien en 1h10 (6-3).
Désireux de faire mieux lors de la troisième manche, le récent finaliste au tournoi de Lyon s'est accroché pour maintenir Djoko plus longtemps sur le court. Résultat des courses : l'outsider a débreaké pour égaliser à 2-2, puis a poussé le tenant du titre au jeu décisif. Mais à ce jeu plus mental que physique, le Serbe a eu le dernier mot en s'offrant trois balles de match à 6 points à 3, puis en convertissant sa deuxième opportunité (7-6). Pour Bedene, le casse-tête pour faire tomber le champion ne fait que commencer...
Wimbledon
Sinner, l'autre jeune qui monte : "Il dégage beaucoup de confiance"
04/07/2022 À 21:49
Wimbledon
Djokovic au pas de charge
01/07/2022 À 16:15