Rafael Nadal continue de rassurer sur son niveau de jeu. Opposé à Botic van de Zandschulp, le Majorquin n'a pas ménagé ses efforts pour finalement dérouler et remporter la partie en trois petits sets (6-3, 6-2, 6-4). Nadal continue sur sa lancée dans ce tournoi et affrontera au prochain tour son vrai premier test : le Canadien Félix Auger-Aliassime.
Ce Roland-Garros est sûrement l'un des plus compliqués à aborder pour Rafael Nadal. Treize fois vainqueur à Porte d'Auteuil, l'Espagnol est arrivé à Paris avec un pied légèrement douloureux. Mais depuis le début du tournoi, le gaucher rassure tour après tour. Et le match face à Botic van de Zandschulp devait être un autre match de rôdage.
Wimbledon
Nadal, libéré et presque délivré : "Je ne ressens plus de douleur au pied"
IL Y A 17 HEURES
Breaké d'entrée, l'Espagnol n'a pas tardé à réagir. Grâce notamment à son lift exceptionnel trouvé sur la plupart de ses frappes de balles, Nadal a asphyxié son vis-à-vis, comme il a pu le faire avec des dizaines de joueurs avant lui. Pas habitué aux frappes de son adversaire, le Néerlandais a donné énormément de points sur des fautes non provoquées. Premier set sans aucun souci pour Nadal (6-3).

"La victoire de Korda sur Alcaraz à Monte-Carlo n'aura aucune incidence sur leur 3e tour à Paris"

Un petit trou d'air pour Nadal

Encore meilleur qu'au premier set, le Majorquin a ensuite déroulé dans la seconde manche. Impérial sur la plupart de ses jeux de service, Nadal n'a perdu dans les deux premières manches que six petits points sur sa mise en jeu. Un avantage qui lui a donné l'occasion de prendre une lourde avance, 6-2 pour lui dans le deuxième set.
Mené 4-0 au troisième set, on pouvait croire que van de Zandschulp allait finir sur une bulle contre lui. Mais c'est à ce moment que le Néerlandais s'est mis à jouer un peu plus juste. Plus précis sur ses attaques, il a commencé à faire douter Nadal, alors dans une sorte de trou d'air un peu inexplicable. L'Espagnol a finit par remporter le dernier set 6-4, non sans mal. Une victoire tout de même rassurante sur le niveau de jeu de l'Espagnol ainsi que sur ses douleurs au pied. Il devra cependant batailler un peu plus pour vaincre un adversaire de taille au prochain tour puisqu'il jouera le Canadien Félix Auger-Aliassime, 9ème mondial.

Mourad d'Auteuil : "Federer vient du canton de Vaud, c'est pas la classe ça !"

Wimbledon
Nadal, Kyrgios, Berrettini and co. tapent la balle avant Wimbledon
IL Y A UN JOUR
Tennis
Le Big 3 éjecté des deux premières places : du jamais-vu depuis novembre 2003
12/06/2022 À 22:14