Getty Images

Madrid ou Rome plutôt que Monte-Carlo : Federer prépare son retour sur terre

Madrid ou Rome plutôt que Monte-Carlo : Federer prépare son retour sur terre

Le 09/02/2019 à 11:47Mis à jour Le 09/02/2019 à 13:06

Dans une interview accordée au quotidien helvète Blick, Roger Federer a dévoilé ses intentions pour le printemps et son retour à la terre battue. Avant de revenir à Roland-Garros pour la première fois depuis 2015, il ne s’éternisera pas sur la surface ocre. Sauf surprise, il ne sera pas à Monte-Carlo. Reste Madrid ou Rome.

2019 sera l’année des retrouvailles. Celles de Roger Federer et de la terre battue. Celles de l’homme aux vingt titres du Grand Chelem avec la Porte d’Auteuil, surtout. Absent de Roland-Garros depuis 2015, une éternité vu de France, le Suisse a d’ores et décidé de revenir à l’ocre au printemps. Sauf pépin, il sera à Paris fin mai. Mais ne fera pas la tournée des grands ducs avant les Internationaux de France.

Vidéo - "Pour avoir Federer dans un ATP 250, c'est un million d'euros"

02:47

Si ce n'est pas Monte-Carlo, ce sera donc Rome ou Madrid, autres Masters 1000 disputés sur terre battue. L'escale dans la Principauté est prévue du 15 au 21 avril, soit quinze jours après la finale de Miami. Trop tôt pour lui, si l'on suit ses dires. Roger Federer devrait donc patienter jusqu'au début du mois de mai pour faire ses débuts sur terre en 2019. Soit du 6 au 12, à Madrid. Ou du 13 au 19, à Rome. Sur le papier, le tournoi transalpin qui se termine à une semaine des Internationaux de France semble un choix cohérent. On en connait qui doivent croiser les doigts très fort.

0
0