Dominic Thiem a ramé. Mais il s'en est sorti. Longtemps malmené par Milos Raonic, le numéro 5 mondial a fini par s'imposer en trois manches (7-6, 5-7, 6-4) et 2h38 de jeu, ce mercredi, au Masters de Paris-Bercy. Parfois brouillon, l'Autrichien a été plus opportuniste que son adversaire sur les points importants. En huitième, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre David Goffin et Grigor Dimitrov.

US Open
Com-plè-te-ment dingue !
14/09/2020 À 00:06

En pleine confiance après s'être imposé à Vienne dimanche dernier, Thiem n'a pas tout maîtrisé. C'est peu de le dire. Malgré une entame de match réussie, l'Autrichien a régulièrement été malmené sur son service. Souvent surpris par les retours de son adversaire sur ses premières balles (76% de réussite), le joueur de 26 ans a été mis en danger, effaçant 9 balles de break sur dix concédés.

En bout de course, au ras du sol et à une main : Ce passing de Thiem n'a rien d'humain

Débuts convaincants pour Tsitsipas

Incapable d'inquiéter le géant canadien sur sa mise en jeu malgré quelques coups d'éclat, Thiem a repris le contrôle dans le tie-break pour empocher la première manche. Malgré une occasion de break à 4-4 dans la deuxième, le joueur le plus titré de la saison a finalement flanché à 5-6. Un peu moins expressif en fin de match, plus offensif sur le court, l'Autrichien a haussé le ton en revers pour trouver des angles improbables, sortir Raonic de son confort et se qualifier. Preuve qu'il en a encore sous la pédale.

Stefanos Tsitsipas a pris le relais quelques minutes après sur le court central. Et le Grec a convaincu contre un Taylor Fritz pourtant inspiré. Il l'a emporté en deux sets (7-6, 6-3) et 1h14 de jeu contre l'Américain, se montrant intraitable sur sa mise en jeu. Il retrouvera en huitième de finale le vainqueur du match entre Roberto Bautista Agut et Alex de Minaur.

Demi-finaliste à Bâle, Tsitsipas, qui a déjà validé sa place au Masters à Shanghaï, est en forme en cette fin de saison. Il a su placer un coup d'accélérateur dans le tie-break du premier set, après une belle bataille de serveurs. Le Grec a rendu une copie très propre (28 coups gagnants, 10 fautes directes, 10/13 au filet), ne laissant filer que trois points derrière sa première balle (35/38, soit 92 % de réussite). Il n'a ainsi pas été confronté à la moindre balle de break et a pu mettre la pression sur le service adverse, réussissant le break décisif en début de second acte.

Offensif et réaliste, Tsitsipas a mis Fritz au pas

US Open
Thiem - Zverev : Un seul écrira l’Histoire
13/09/2020 À 09:16
US Open
Thiem était irrésistible
12/09/2020 À 04:10