Getty Images

Tout en maîtrise, Nadal trace sa route

Tout en maîtrise, Nadal trace sa route

Le 31/10/2019 à 21:44Mis à jour Le 31/10/2019 à 22:13

ROLEX PARIS MASTERS - Au lendemain d'une entame satisfaisante face à Mannarino, Rafael Nadal est resté sur sa lancée jeudi. Implacable face à un Stan Wawrinka qui a fait son match mais qui n'a pas su contrer les quelques accélérations de son adversaire, l'Espagnol s'est qualifié pour les quarts en deux sets (6-4, 6-4). Il y affrontera Jo-Wilfried Tsonga. Wawrinka, lui, n'ira pas au Masters.

Rafael Nadal sera bien au rendez-vous fixé par Jo-Wilfried Tsonga. Le numéro 2 mondial a fait preuve d’une belle solidité jeudi soir pour se défaire de Stan Wawrinka en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, réduisant ainsi à néant les espoirs du Suisse de se qualifier pour le Masters de Londres. L’Espagnol a été plus efficace que son adversaire sur ses occasions pour l’emporter en deux sets (6-4, 6-4) en un peu moins d’une heure et demie (1h27 précisément).

Gaël Monfils sait désormais ce qui lui reste à faire. Encore deux victoires à aller chercher et il sera au Masters de Londres. Et s’il pouvait remercier Jo-Wilfried Tsonga (vainqueur de Matteo Berrettini) mercredi, cette fois, c’est Rafael Nadal qui lui a rendu un fier service en écartant Stan Wawrinka de la course au tournoi des Maîtres. A l’expérience et à la confiance, le Majorquin a ainsi enregistré sa 14e victoire consécutive sur le circuit (depuis le Masters 1000 de Montréal) au cours d’un match qu’il a bien géré, à défaut de le dominer pleinement.

Wawrinka a trop donné

L’Espagnol et le Suisse se sont ainsi globalement neutralisés du fond du court et le match s’est décidé sur la gestion des balles de break. A ce petit jeu, Nadal s’est montré bien supérieur. Le ton était donné dès le deuxième jeu de la partie quand le numéro 2 mondial a écarté d’entrée une opportunité adverse. Il a plié sans rompre et a saisi sa première occasion… le jeu suivant. Ce break précoce, il l’a tenu jusqu’au bout de la première manche (6-4).

Vidéo - Solide et efficace, Nadal a écarté Wawrinka

02:59

Mené 0/30 ou 15/30 à plusieurs reprises sur ses engagements, Nadal s’est appuyé sur la qualité de sa première balle, usant et abusant avec succès de la zone slicée du gaucher sur le revers adverse. En retour, Wawrinka a trop souvent échoué à lancer le point dans ces cas de figure et, plus globalement, cette diagonale face au coup droit du Majorquin lui a été largement défavorable. Plus fébrile en fin de set, le Suisse a quasiment offert le break fatidique à 4-4 dans le second acte, accumulant les fautes directes (20 en tout).

Malgré quelques douleurs à l’estomac - il a pris un gel donné par le docteur lors d’un changement de côté -, le numéro 2 mondial a fait preuve d’un sang-froid et d’un sens tactique qui ont fait la différence. Les rares fois où il s’est aventuré au filet pour brouiller un peu les cartes, il a fait le point (10/10). Jusqu’ici, tout va bien donc pour l’Espagnol dans sa quête d’un premier titre sous les projecteurs de Bercy.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0