Ce mardi 15 septembre 2020, Lorenzo Musetti s'en souviendra toute sa vie. Actuellement 249e joueur mondial, l'Italien de 18 ans a donné un grand coup d'accélérateur à sa jeune carrière en dominant aisément, lors du premier tour du Masters 1000 de Rome, Stan Wawrinka, triple vainqueur en Grand Chelem (Open d'Australie 2014, Roland-Garros 2015 et US Open 2016). Le score est très lourd pour le Suisse (6-0, 7-6). Lorenzo Musetti, lui, a allié simplicité et efficacité sur le court pour s'offrir son billet pour le deuxième tour, lors duquel il affrontera Kei Nishikori.

Masters Rome
La spéciale Shapovalov, le bras roulé de Ruud et le show Musetti : Le Top 5 du tournoi
22/09/2020 À 12:55

Le natif de Carrara, issu des qualifications, a démarré la rencontre tambour battant. Décontracté mais sacrément redoutable, Lorenzo Musetti n'a laissé aucune chance à Stan Wawrinka dans la première manche (6-0). Ni même lors du début du deuxième set où il a mené rapidement (2-0). Mais le Vaudois, qui n'avait plus disputé de grand tournoi depuis l'Open du Mexique en février dernier (défaite en quarts contre Grigor Dimitrov), a peu à peu retrouvé son tennis et son revers à une main qui a débordé son adversaire. Revenu à 3-2 (pour l'Italien), Stan Wawrinka poussait d'ailleurs un grand cri de soulagement lorsqu'il sauvait une balle de break, mal négociée par le Transalpin sur un amorti, avant d'égaliser.

Ce retour pouvait laisser penser que le vent était en train de tourner du côté du joueur de 35 ans. Mais Musetti n'a pas paniqué, renvoyant de nombreuses attaques du Suisse et en se permettant une montée au filet victorieuse juste avant le tie-break. Un jeu décisif mené d'une main de maître par l'Italien et conclu après sa deuxième balle de match. Quand Stan Wawrinka remportait son premier Majeur à Melbourne en 2014, Lorenzo Musetti avait encore 11 ans. Six ans plus tard, le finaliste de l'US Open Juniors 2018 s'est fait un nom dans le monde des grands. Et de fort belle manière.

Cornet : "Paire m'a fait mal au coeur, on voit qu'il n'est pas remis de son histoire"

Masters Rome
L'autre record de Djoko, la faillite de Nadal
21/09/2020 À 23:04
Masters Rome
Avant Roland, Djokovic "ne pouvait pas demander mieux"
21/09/2020 À 20:35