Il a trop connu de résurrections dans sa carrière accidentée pour renoncer. Certes, Juan Martin Del Potro n'a plus été vu sur un court de tennis en compétition depuis le 19 juin 2019 au Queen's, soit une absence de 21 mois, mais il y croit encore. Comme le phénix qui sait qu'il renaîtra de ses cendres. Il l'a confirmé cette semaine alors qu'il recevait le prix du tennisman argentin le plus marquant des dix dernières années de la fondation Konex à Buenos Aires.
A 32 ans, Del Potro se retrouve confronté au défi le plus difficile à relever auquel il ait été défié. Et ce n'est pas peu dire pour un joueur qui a subi de multiples opérations aux poignets et au genou depuis 2010. A ceci s'ajoute un drame personnel qu'il a évoqué lors de la cérémonie mercredi. "Je suis content de recevoir ce prix, parce que c'est une belle reconnaissance de ma carrière et ça me met aussi du baume au coeur. J'ai perdu mon père il y a peu de temps, et je continue à essayer de me reconstruire avec le désir profond de rejouer au tennis", a déclaré celui qui a partagé la scène, entre autres, avec son aîné Gabriela Sabatini.
Tennis
L'ascension : Ruud grimpe encore, Bonzi dans le top 100
IL Y A 14 HEURES

Federer : "Je sais qu'il a traversé des épreuves encore plus difficiles que les miennes"

Toujours très honnête sur son état de forme actuel, l'ancien numéro 3 mondial a fait part de ses doutes quant à la réussite d'un énième come-back. Il ne peut d'ailleurs pas se projeter concrètement sur un éventuel tournoi de reprise. "J'ai testé de très nombreux traitements alternatifs, de multiples interventions chirurgicales, et toutes ces tentatives n'ont pas pu encore m'aider à revenir. Sur un plan émotionnel, c'est douloureux de regarder des matches de tennis à la télé, j'essaie de le gérer au mieux. J'ai des hauts et des bas : il y a des moments où je suis plus en forme, et d'autres où tous ces efforts me pèsent beaucoup. Mais je sens encore quelque chose en moi qui m'incite à continuer le combat", a-t-il observé.
Dans ce contexte, le retour à la compétition de Roger Federer, qu'il apprécie particulièrement, pourrait être une bonne source d'inspiration même si la blessure du Suisse était bien moins grave que la sienne. Ce dernier a eu d'ailleurs une pensée jeudi après sa défaite en quart de finale à Doha pour la "Tour de Tandil". "Je souhaite vivement que Juan Martín puisse lui aussi revenir sur le circuit comme je suis en train de le faire. Mais quand vous avez été à un très haut niveau, le truc, c’est que vous voulez revenir en ayant la sensation de pouvoir réussir quelque chose. Pour moi, à Doha, c’était un test, un vrai test. J’espère que lui aussi pourra connaître ça bientôt et être en bonne santé pour de bon, peu importe si ça lui prend deux ou trois mois supplémentaires. Je sais qu’il a traversé des épreuves encore plus difficiles que les miennes."

Di Pasquale: "Comme si Federer prenait le chemin pour faire un dernier gros coup"

Je crois que c'est mon année. Si les Jeux n'avaient pas été repoussés d'un an, ma motivation aurait peut-être été différente
Pour garder le cap, "Delpo" l'a réaffirmé, il a en tête l'espoir de participer aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo, cet été. "Je crois que c'est mon année. S'ils n'avaient pas été repoussés d'un an, ma motivation aurait peut-être été différente. Après tout ce que j'ai vécu avec mon genou, rejouer sur le circuit aurait un grand retentissement pour moi. Certains me disent : 'Tu as assez souffert, ce que tu as fait, c'est déjà très bien, profite', mais si j'arrive à m'en sortir, ce serait une sacrée récompense. Je reviendrais pour moi, ma soeur et ma mère, parce que je sens au plus profond de moi que je mérite cette récompense", a-t-il insisté.
Del Potro n'a plus à prouver à quel point il est capable de surmonter les obstacles et les coups du sort. C'est l'histoire de sa carrière. La vie et le sport de haut niveau ne réservent pas souvent de "happy end" comme à Hollywood, mais s'il en est un qui la mérite, oui, c'est bien lui. Ne serait-ce que pour voir le temps d'un match le même sourire sur son visage que ceux de Federer et Tsonga cette semaine.
Tennis
Classement WTA : Le top 20 inchangé, Mladenovic meilleure Française
IL Y A 14 HEURES
ATP Atlanta, GA
6e titre à Atlanta et fin de disette pour Isner
IL Y A 15 HEURES