Pendant la longue pause de l'ATP, Nick Kyrgios adopte une attitude offensive. Fin juin, l'Australien avait critiqué Alexander Zverev pour ne pas avoir respecté les gestes barrières à l'occasion de l'Adria Tour. Mardi, Borna Coric, testé positif au coronavirus durant ce tournoi exhibition, au même titre que Novak Djokovic ou Grigor Dimitrov, s'est en pris au 40e joueur mondial. "J'ai lu ce qu'il (Kyrgios) avait écrit mais je ne m'en préoccupe pas car il aime tout simplement jouer au général qui arrive après la bataille", a indiqué le Croate.
Des propos qui n'ont pas du tout plu à Nick Kyrgios qui l'a violemment repris de volée mercredi matin sur Twitter. "Avez-vous des cailloux dans la tête ? Encore une fois, vous pouvez défendre vos amis, j’essaie simplement de les tenir responsables. Quand j’ai dit ce que j’ai dit, je n’avais pas l’intention de déranger. Ce sont des joueurs de tennis, ils ne sont pas spéciaux. Tout comme je pensais que le niveau intellectuel de Coric était égal à zéro", a-t-il dénoncé. A un mois de l'US Open, l'Australien continue de peaufiner son jeu d'attaque.
Tennis
Coric : "Kyrgios, c'est le général qui arrive après la bataille"
28/07/2020 À 17:08

Humbert sur la tournée américaine : "On ne sait pas trop, on est un peu dans le flou"

ATP Rome
Nadal ramène un coriace Sinner à la raison
IL Y A 2 HEURES
ATP Rome double
Murray, double dose de plaisir
IL Y A 2 HEURES