Il a finalement rompu le silence. Critiqué pour ne pas avoir respecté la quarantaine qu'il s'était imposé après l'Adria Tour - il avait été filmé en train de festoyer avec beaucoup de monde voici quelques jours -, Alexander Zverev a donné de ses nouvelles mercredi. Dans une story sur son compte Instagram, l'Allemand a dévoilé avoir subi un troisième test négatif consécutif au COVID-19. Puis, en évitant soigneusement la polémique sur son comportement, il a confirmé qu'il avait bien commencé à travailler avec David Ferrer.

L'Espagnol de 38 ans s'est retiré des courts depuis plus d'un an et est devenu le directeur du tournoi de Barcelone. Ironiquement, c'est contre le même Zverev qu'il avait disputé le dernier match de sa carrière au 2e tour du Masters 1000 de Madrid (défaite 6-4, 6-1). Ferrer intègre donc l'équipe du numéro 7 mondial en tant que coach à l'essai pour le moment. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Zverev est entraîné par un Espagnol puisqu'il avait tenté une collaboration avec Juan Carlos Ferrero qui s'était vite et mal achevée. Ce dernier avait notamment critiqué le manque d'implication de l'Allemand à l'entraînement.

Tennis
"Des gens meurent et il se défend en parlant d'erreur" : Kyrgios dézingue Thiem
08/07/2020 À 07:25

Madrid - Zverev envoie Ferrer à la retraite

Zverev se retire de l'exhibition de Berlin

Dans son message, Zverev a également fait part de son forfait pour une exhibition prévue à Berlin du 13 au 19 juillet prochain. Mais il n'était probablement pas le bienvenu après avoir fait preuve de légèreté quant au coronavirus. "Je pourrais dire à Sacha que je considère son comportement comme une rupture de contrat. Je n'ai pas encore décidé. La seconde option serait de lui dire qu'il peut toujours venir, que nous lui accordons une seconde chance, mais qu'ici les règles sont très claires", avait notamment prévenur Edwin Weindorfer, le directeur de l'épreuve.

Le numéro 7 mondial a d'ailleurs préféré ne plus rien risquer jusqu'à la reprise effective du circuit. "J'ai pris la décision de m'entraîner avec mon équipe et de ne plus jouer d'autre événement pour le moment. Ce n'est jamais drôle de manquer l'opportunité de jouer à la maison, mais je serai bientôt de retour", a ainsi précisé l'Allemand qui a visiblement décidé de faire profil bas et de ne pas alimenter le feu de la polémique.

Tennis
Kyrgios tacle Zverev : "Comment peut-on être aussi égoïste ?"
29/06/2020 À 07:42