Getty Images

Pas emballée, Bertens n'est pas sûre de jouer les Jeux Olympiques

Pas emballée, Bertens n'est pas sûre de jouer les Jeux Olympiques
Par AFP

Le 27/11/2019 à 14:10Mis à jour Le 27/11/2019 à 14:13

Être "assez égoïste" pour renoncer aux Jeux olympiques de Tokyo ou penser "au tennis néerlandais" : la joueuse de tennis néerlandaise Kiki Bertens a fait part mardi de ses états d'âme en vue des JO 2020.

"Personnellement, ça ne me dit pas plus que ça." Kiki Bertens n'est pas très enthousiaste à l'idée de participer aux prochains Jeux Olympiques à Tokyo l'an prochain, comme elle l'a affirmé aux journalistes de l'Algemeen Dagblad (AD). "Mais la question est : suis-je assez égoïste, ou dois-je aussi penser aux autres et au tennis néerlandais ?", s'est-elle interrogée.

Selon l'AD, la 9e joueuse mondiale aurait "plus ou moins" promis à sa partenaire de double Demi Schuurs de participer aux JO avec elle. "Sans Demi, le choix aurait été bien plus facile", a confié celle qui a atteint son meilleur classement WTA (4e) en mai après sa victoire au tournoi de Madrid.

Kiki Bertens returns the ball to Japan's Misaki Doi during the WTA-Upper Austria Ladies tennis match on October 9, 2019 in Linz, Austria

Kiki Bertens returns the ball to Japan's Misaki Doi during the WTA-Upper Austria Ladies tennis match on October 9, 2019 in Linz, AustriaGetty Images

Bertens pose ses conditions

En plus de ce choix cornélien, Bertens a posé deux conditions avant une éventuelle participation à la grand-messe tokyoïte. "Je veux en tout cas participer à la cérémonie d'ouverture", a exigé la Néerlandaise. "Par ailleurs, je veux que ma propre équipe puisse m'accompagner." Un rendez-vous avec le comité olympique des Pays-Bas est d'ailleurs prévu la semaine prochaine.

"Je comprends qu'il y ait des règles. mais personne ne peut douter de mon engagement et de ma concentration sur ce qui me motive : gagner des matches", a conclu Bertens. Pour être éligible aux Jeux, elle devra quoi qu'il en soit participer à la Fed Cup avec la sélection néerlandaise, avec laquelle elle ne s'est plus alignée depuis 2017. Les Pays-Bas affronteront le Belarus les 7 et 8 février.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0