C'était impossible, alors Alexander Zverev l'a fait. Alors que Novak Djokovic semblait destiné à devenir champion olympique pour la première fois à Tokyo, le numéro un mondial a brusquement buté sur l'Allemand vendredi en demi-finales (1-6, 6-3, 6-1). "Ça semblait impossible de le battre dans ce tournoi, alors je suis vraiment très heureux, là", a soufflé Zverev. Et ça s'est vu. Presque incrédule juste après la balle de match, il a craqué émotionnellement en fondant en larmes quelques instants plus tard.

La victoire et les larmes : Zverev très ému après son succès sur Djokovic en demi-finale

A Tokyo, il n'y a ni "prize money" ni points ATP à gagner, mais l'essentiel est ailleurs, et la réaction de Sascha Zverev le prouve une fois encore, les absents ont vraiment tort. Ils ratent quelque chose. "C'est clairement une des victoires les plus fortes au niveau émotionnel de toute ma carrière, a-t-il estimé sur Eurosport. J'ai assuré une médaille pour l'Allemagne. C'est une sensation extraordinaire, parce que j'ai conscience que je ne joue pas que pour moi et ma famille ici, mais pour tout le monde, pour tout le pays, pour tous les Allemands qui sont là, au Village olympique, ou ceux qui regardent à la maison. Les Jeux sont le plus grand évènement sportif au monde. Être en finale, ça veut dire beaucoup pour moi."
Tokyo 2020
Zverev avait réduit en cendres les rêves de "Golden Slam" de Djoko à Tokyo : le résumé de son succès
09/09/2021 À 21:10
Alexander n'est pas le seul Zverev à avoir pleuré vendredi. Son frère aîné, Mischa, n'a pas pu contenir son émotion lui non plus. Consultant pour Eurosport, il a vécu intensément cette demi-finale. "J'ai pleuré une centaine de fois, raconte-t-il. Puis j'ai souri, puis j'ai été en colère, puis encore en colère, et pour finir j'ai pleuré. De joie. Il y avait tout dans ce match, tellement d'émotions. Je suis épuisé. J'avais les mains qui tremblaient et le cœur qui battait à 170 pulsations minutes."

L'émotion d'Alexander Zverev après sa victoire contre Novak Djokovic.

Crédit: Imago

Arrête, on en a déjà un qui pleure dans la famille, c'est bien suffisant
Puis quand les deux frères ont pu échanger en direct sur l'antenne d'Eurosport Allemagne, Mischa a tenté de parler à son cadet : "On ne pouvait pas rêver mieux. Tu bats le meilleur joueur du monde aux Jeux Olympiques, pour l'Allemagne. C'est génial". Il s'est alors remis à pleurer. "Arrête, on en a déjà un qui pleure dans la famille, c'est bien suffisant", a fini par plaisanter Alexander.
En soi, la qualification pour la finale aurait sans doute suffi à faire briller les yeux de la fratrie Zverev. Mais décrocher cette médaille, qui sera d'or ou d'argent, en écartant de son chemin Novak Djokovic renforce effectivement la force du moment. Surtout au vu du scénario de ce match, dans lequel Zverev a été mené 6-1, 3-2 et break contre lui. "Mais à 6-1, 3-2, je n'avais pas l'impression de faire un mauvais match, juge le numéro 6 mondial. Mais je rentrais trop dans son jeu. Ensuite je suis devenu beaucoup plus agressif, j'ai frappé chaque balle, saisi chaque chance qui s'offrait à moi."
C'est vraiment incroyable d'arriver à battre Novak, il est de loin le meilleur joueur du monde
"Quand il joue comme ça, qu'il sert comme ça, il est vraiment très difficile à battre, même pour Novak", a de son côté estimé le sélectionneur allemand, Michael Kohlman, évidemment aux anges. Même à chaud, Zverev mesure quant à lui ce qu'il vient d'accomplir. "C'est vraiment incroyable d'arriver à battre Novak, il est de loin le meilleur joueur du monde, a-t-il repris. Il est même le plus grand joueur de tous les temps, il battra le record de victoires en Grand Chelem."
Mais il ne sera peut-être jamais champion olympique, ce que Zverev peut devenir dimanche, s'il bat Karen Khachanov en finale. La quête du "Golden Slam" s'est arrêtée là pour Djoko, ce 30 juillet, à Tokyo. Ce n'était pas son jour. C'est peut-être l'heure de Zverev : "Je suis désolé pour Novak, mais il a gagné 20 Grands Chelems et quelque chose comme 550 Masters 1000. On ne peut pas tout avoir."
Tokyo 2020
Humbert plus "tueur" que Djoko : les stats à retenir après les Jeux de Tokyo
09/08/2021 À 05:56
Tokyo 2020
Zverev a achevé sa démonstration par un service-volée
01/08/2021 À 10:00