Tennis
US Open

US Open - Dans le clan français: "Richard peut être fier"

Partager avec
Copier
Partager cet article
ParAFP
08/09/2013 à 02:13 | Mis à jour 08/09/2013 à 02:13

-

Les observateurs français se sont montrés partagés sur la performance de Richard Gasquet samedi en demi-finale de l'US Open face à Rafael Nadal mais la prestation d'ensemble du Français dans le tournoi a fait l'unanimité.

Le capitaine de Coupe Davis Arnaud Clément s'est dit satisfait de la performance du Biterrois, qui ne disputait que sa deuxième demi-finale de Grand Chelem après Wimbledon il y a six ans.

US Open

Des dotations record pour l'édition 2014

09/07/2014 À 21:50

"Richard a joué sa chance à fond. Il a joué un tennis offensif, il a essayé des choses, il a essayé de déstabiliser Nadal et a réussi à le faire par moments. Mais c'est vrai que Nadal c'est la constance, il met une pression permanente. Mais Richard peut être fier du tournoi qu'il a fait. Il a entrepris beaucoup de choses, il s'est fait violence par moments, il a progressé dans pas mal de domaines, notamment physiquement. On a vu aujourd'hui qu'il avait encore un petit écart face à un joueur du calibre de Nadal mais par moments il n'était pas si loin".

Mais pour Cédric Pioline, qui reste donc le seul tricolore de l'ère Open à avoir disputé la finale de l'US Open (1993), Gasquet n'a pas suffisamment pris l'initiative.

"Dans l'ensemble, il a été trop attentiste. Contre Nadal on ne peut pas se le permettre. C'est bien de se donner un peu de temps, d'arrondir, mais du coup ça laisse le temps à Nadal, c'est lui qui mène l'échange, qui le fait courir... Je trouve qu'il aurait dû forcer plus, être plus agressif, faire plus de séquences où il essaye d'accélérer, de prendre le jeu. Pour moi, il n'en fait pas assez."

L'ancien joueur Henri Leconte, finaliste de Roland-Garros en 1988, n'a de son côté pas caché qu'il a vibré dans les tribunes

"J'ai aimé l'attitude de Richard, j'ai aimé son combat. Il a mal débuté mais il a une super réaction. S'il gagne le deuxième set, ça lui donne un élan. Après, on sent que c'est cuit, qu'il n'a plus du tout de gaz pour pouvoir revenir. Mais il a été impressionnant à certains moments parce qu'il a concrétisé 100% de ses points de service-volée (18, ndlr). Il a essayé de frapper la balle en avançant en revers. Il a montré aujourd'hui qu'il est capable de jouer autrement qu'en restant trois mètres derrière la ligne de fond. Si on fait le bilan de cet US Open, il a gravi des échelons. Son attitude a changé. Il a grandi."

US Open

Les quatre grands défis qui peuvent inscrire Nadal dans la légende

11/09/2013 À 14:28
Dans le même sujet
TennisUS Open
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Roland-Garros

Finale historique, Razzano euphorique : Le Top 50 des matches marquants de Roland

IL Y A 10 HEURES

Vidéos récentes

Tennis

"Surveillez les plus vieux, ils seront encore au top quand le jeu reprendra"

00:04:29

Les plus lus

Liga

Une décote de 100 millions : Dembélé, l'inexorable dégringolade

IL Y A 19 HEURES
Voir plus