Getty Images

US Open - Novak Djokovic en demi-finale après sa victoire solide sur John Millman (6-3, 6-4, 6-4)

Djokovic a bataillé pour éviter le piège

Le 06/09/2018 à 06:16Mis à jour Le 06/09/2018 à 07:42

US OPEN - Novak Djokovic s'est qualifié pour sa 11e demi-finale à l'US Open, mercredi soir. Le Serbe a fait tomber John Millman (6-3, 6-4, 6-4), qui rate la passe de deux. L'Australien, tombeur de Roger Federer en quarts de finale, est cette fois tombé sur un Djokovic très sérieux. Il affrontera Kei Nishikori en demi-finale.

Un soulagement intense sur la balle de match. Trois coups de poing sur la poitrine. Signe que tout n’a pas été facile. Mais Novak Djokovic a réussi l'essentiel : ne pas tomber dans le même piège que Roger Federer au tour précédent. Opposé au surprenant John Millman, le Serbe a fait le travail pour s’offrir une place dans le dernier carré mercredi soir à New York (6-3, 6-4, 6-4). C’est Kei Nishikori, tombeur de Marin Cilic, qui l’attend désormais pour sa onzième demi-finale à Flushing.

Vidéo - Djokovic et Millman n'y sont pas allés de main morte

02:00

On dit que les chiffres ne mentent pas. En revanche, ils ne disent pas toujours tout. Regardez le score de Djokovic – Millman. Si le 55e joueur mondial a plié en trois manches et marqué 11 jeux, il n'a pas laissé Novak Djokovic rallier les demies sans lutter. Bien au contraire. Au terme d'un combat de 2h48, il a crânement joué sa chance et finalement été battu par un Djoko qui craignait le coup de chaud. Et l'a évité. Comme toujours, serait-on tenté de dire alors que le Serbe n'a jamais perdu un quart de finale à New York. Face à Kei Nishikori, l'ancien numéro 1 mondial disputera sa onzième demie sur les bords de Hudson.

53 fautes directes

Avant de défier le Japonais, Djoko n'a pas rigolé face à Millman, qui n'a rien lâché. A l'image de ces 16 balles de break sauvées, dont 13 de suite dans le deuxième set. Djoko en a converti 4, qui ont suffi à son bonheur. Mais celui-ci eut pu être plus instantané si l'Australien s'était montré moins retors ou si le Serbe s'était montré un ton au-dessus. S'il a fait le job, Novak Djokovic n'a pas joué son meilleur tennis, en témoignent ces 53 fautes directes. 53, c'est certes 24 de moins que Roger Federer au même endroit face au même adversaire il y a deux jours, mais ça n'a pas simplifié la tâche du Serbe et ça en dit long des problèmes posés par Millman tout au long de la soirée.

Vidéo - Des parpaings, une glissade, une amortie, un filet contourné : sur ce point, Djoko a tout fait

01:12

Soirée qui fut, une nouvelle fois marquée du sceau de la chaleur et de l'humidité (supérieure à 75%). "On s'est tous les deux battus avec les conditions, on transpirait beaucoup, on a beaucoup changé de tee-shirt, ça fait plusieurs fois depuis le début du tournoi que c'est de la survie sur le court", a confié, Novak Djokovic qui n'est plus qu'à deux marches d'un quatorzième succès en Grand Chelem, ce qui lui permettrait de rejoindre un héros du coin, un certain Pete Sampras.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0