Le goût de l’Olympe pourrait lui donner l’envie de soulever un autre trophée majeur en cette fin de saison. Quelques semaines après son sacre à Tokyo, Belinda Bencic [11] continue d’assumer son statut d’outsider montante. En huitièmes de finale du tournoi du Grand Chelem qui lui réussit le plus, la Suissesse est venue à bout d’Iga Swiatek [7], lundi sur le court Louis Armstrong, après avoir remporté un tie-break insoutenable dans le premier set, tournant de la partie (7-6 (12), 6-3).
Comme face à Fiona Ferro, la Polonaise a eu bien du mal à rentrer dans son match, acculée par les attaques de Bencic qui a parfaitement su lui mettre la pression, à l’image d’un break offert d’entrée sur une double-faute par la vainqueure de Roland-Garros 2020. Chaque mise en jeu de Swiatek était une épreuve devant les offensives incessantes de la 12e joueuse WTA.
US Open
Murray sur Raducanu : "C'est incroyable et une immense opportunité pour le tennis britannique"
14/09/2021 À 16:56

Un tie-break de 23 minutes

Malgré tout, la championne de 20 ans a montré qu’elle possédait des ressources pour revenir, et a matérialisé sa hausse de niveau de jeu au meilleur moment, à 5-4, lorsque Bencic a craqué alors qu’elle servait pour le set. S’en est suivi un tie-break de 23 minutes (!) au suspense fou, avec quatre balles de sets pour chacune des joueuses, avant que Bencic ne parviennent finalement à conclure à 14-12.

Malgré une frayeur, Bencic est en quart : le résumé du match

Cette guerre des nerfs passée, le deuxième set a de nouveau vu la championne olympique prendre rapidement les devants. Mais cette fois-ci, pas de come-back de la numéro 8 mondiale. Bencic a pu dérouler sans trop se faire peur pour s’imposer 6-3, après 2h06 d’un combat plutôt équilibré.
Si elle n’avait pris part au Grand Chelem américain l’an passé, Belinda Bencic s’était hissée en demi-finale l’année précédente et aura donc l’occasion de retrouver le dernier carré en cas de succès face à la révélation britannique Emma Raducanu ou la surprenante Shelby Rogers, tombeuse de la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty au tour précédent. Un prochain match qui placera la Suissesse, qui n'a toujours pas perdu un seul set dans le tournoi, en position de favorite, dans tous les scénarios.
US Open
Un Grand Chelem voué à l'échec ? "Si même la machine Djokovic n'y est pas parvenue..."
14/09/2021 À 10:50
US Open
Raducanu, Azarenka, Zverev ou Medvedev dans leurs oeuvres : le top 10 de l'US Open 2021
13/09/2021 À 22:48