Monfils était attendu, Monfils l'a fait ! Seul tennisman tricolore encore en lice dans cet US Open 2021, le numéro un français s'est imposé en quatre manches contre Steve Johnson (7-5, 4-6, 6-4, 6-4). Face à un adversaire plus émoussé physiquement, le Parisien a fait parler son expérience pour se hisser au troisième tour du tournoi du Grand Chelem où il affrontera soit Jannik Sinner, soit Zachary Svajda. Sans aucun doute, le court Louis Armstrong s'est trouvé un nouveau chouchou car Monfils a fait étalage de son panache habituel pour l'emporter.
Il ne fallait pas se manquer pour Gaël Monfils. Dernier représentant du tennis français dans le tableau simple messieurs, la tête de série numéro 17 fêtait également ses 35 ans depuis hier. Une raison supplémentaire pour démarrer la partie en fanfare ? Bien entendu ! À l’aise sur son jeu de service, la Monf’ n’a laissé aucune chance à l’Américain de breaker pour se mettre son public dans la poche. De son côté, Johnson a fait lui aussi un sans-faute sur son service jusqu’à laisser une opportunité à Monfils de breaker à 30-40, 5-5. Avec un peu de réussite, le numéro 20 mondial a converti sa première balle de break et a remporté son jeu de service suivant d’un jeu blanc (7-5).
US Open
Murray sur Raducanu : "C'est incroyable et une immense opportunité pour le tennis britannique"
14/09/2021 À 16:56

Des coups gagnants, de la bonne humeur : c'était du bon Monfils contre Johnson

41 coups gagnants pour Monfils

Monfils a fait du Monfils. À 4-2 en sa faveur dans le deuxième set et alors que tout se passait bien, il a concédé quatre jeux de suite pour laisser son adversaire revenir à sa hauteur (4-6). Dès lors, le troisième set a été la bascule de cette rencontre. Touché dans son orgueil, Monfils a breaké d’entrée le numéro 87 mondial pour ne plus jamais lâcher sa mise en jeu ensuite, malgré deux balles de débreak pour le Californien dans le dernier jeu (6-4).
À nouveau devant au score, Monfils a dû batailler dans la quatrième manche pour se défaire d’un Johnson volontaire (11 balles de break sauvées sur 15) mais trop souvent maladroit (21 fautes directes dans le quatrième set). Obligé de servir pour remporter le match, Monfils a conclut son match avec un coup gagnant, son 41e de la partie. C'était le Monfils qui gagne. Le Monfils qu'on aime.

Le geste fair-play : Johnson vient relever Monfils après une mauvaise chute

US Open
Un Grand Chelem voué à l'échec ? "Si même la machine Djokovic n'y est pas parvenue..."
14/09/2021 À 10:50
US Open
Raducanu, Azarenka, Zverev ou Medvedev dans leurs oeuvres : le top 10 de l'US Open 2021
13/09/2021 À 22:48