Plus de peur que de mal. Malgré un palmarès long comme le bras de Reilly Opelka, la paire Herbert-Mahut [3] a parfois un peu plus de mal à Flushing Meadows qu’ailleurs en Grand Chelem. Pour autant, les deux Français, titrés en 2015, se sont qualifiés, lundi, pour leur premier quart de finale à New York depuis 2016, aux dépens du double kazakho-allemand composé d’Andrey Golubev et Andreas Mies [15] (4-6, 7-5, 6-3).
Après un début de match compliqué, et le premier set concédé, le duo tricolore victorieux à Roland-Garros il y a quelques mois a su se reprendre. Alors qu’ils étaient parvenus à breaker dans la deuxième manche, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont commis trop d’erreurs (25 fautes directes), notamment au service avec 11 doubles-fautes, ce qui a permis à leurs adversaires de revenir à hauteur.
US Open
Murray sur Raducanu : "C'est incroyable et une immense opportunité pour le tennis britannique"
14/09/2021 À 16:56

Un coup d'accélérateur salvateur en fin de deuxième set

Il a ensuite fallu un bon coup de collier aux Français pour rester dans la partie et affecter mentalement le Kazakh et l’Allemand, qui pouvaient alors rêver d’éliminer les ex-numéros 1 mondiaux. Le match a alors pris une autre tournure, en particulier grâce à la très grosse performance de Nicolas Mahut à la volée.
Finalement, les Bleus, quand ils ont réussi à passer leurs premières balles, ont gagné beaucoup plus de points que leurs adversaires (78%), ce qui leur a permis de surfer sur leur bonne fin de deuxième acte et de ne pas traîner dans le troisième. Après 2h18 de combat, Herbert et Mahut ont clos cette âpre lutte pour filer en quarts, où ils retrouveront Peers-Polasek [8] ou Koolhof-Rojer [10] dans leur quête d’un sixième titre du Grand Chelem.
US Open
Un Grand Chelem voué à l'échec ? "Si même la machine Djokovic n'y est pas parvenue..."
14/09/2021 À 10:50
US Open
Raducanu, Azarenka, Zverev ou Medvedev dans leurs oeuvres : le top 10 de l'US Open 2021
13/09/2021 À 22:48