Naomi Osaka

"Son héritage est tellement important qu'on ne peut pas le traduire avec des mots. Elle a complètement changé le sport. Elle a amené à s'intéresser au tennis des gens qui n'en avaient jamais entendu parler auparavant. Moi-même, je suis un produit de cet héritage. Je ne serais pas là sans Serena, sans Venus, sans toute cette famille.
US Open
Alcaraz, la synthèse de Nadal, Djokovic et Federer ?
13/09/2022 À 18:15
Je pense qu'elle est le personnage le plus important de ce sport. Ce n'est pas pour minimiser l'importance de Federer, ou de Nadal. Mais je pense vraiment qu'elle est la figure la plus forte. Le simple fait de la voir jouer est un honneur. Son influence dépasse le tennis. Elle a dû briser beaucoup de barrières. Parce qu'elle les a brisées, nous pouvons aujourd'hui avancer beaucoup plus facilement."

Naomi Osaka et Serena Williams, lors de l'Open d'Australie 2021

Crédit: Getty Images

Coco Gauff

"J'admire la façon dont elle s'est imposée dans un sport où les Blancs sont prédominants. Avant que Serena n'arrive, il n'y avait pas vraiment d'icône qui me ressemblait. Elle m'a aidée à ne pas me sentir différente parce qu'en grandissant, la meilleure joueuse du monde était quelqu'un comme moi. C'est la chose la plus importante pour moi quand je pense à Serena.
Elle a gagné son premier US Open des années avant ma naissance. Donc, je l'ai vue jouer toute ma vie. C'est impressionnant quand on y pense. Mais il y a une partie de sa carrière à laquelle je n'ai pas assisté et ça me manque énormément. Mais même sans cette partie-là, sa carrière me semble incroyablement longue. C'est dur de dominer plusieurs générations comme elle l'a fait. Elle n'a pas dominé un ou deux générations, mais beaucoup plus que ça. Personne n'a accompli une chose pareille et c'est pour ça que c'est triste de la voir partir.

L’heure des adieux pour Serena Williams : L’hommage des joueurs

La première fois que j'ai vu Serena, je devais avoir neuf ans. C'était pour une pub pour Delta. Ils cherchaient une petite fille qui puisse jouer le rôle de Serena jeune. Je crois qu'ils n'ont jamais utilisé les images mais, quand même, c'était la première fois que je touchais un chèque. Serena ne le sait pas, mais la première fois que j'ai gagné de l'argent dans ma vie, c'est grâce à elle (rires). Je l'ai rencontrée, on a pris une photo. Elle ne doit même pas s'en souvenir. Il y a quinze jours, ma mère m'a envoyé une photo de moi en train d'attendre pour aller voir Serena."
Plus tard, j'ai eu quelques conversations avec elle. Mais pas beaucoup. J'aime la manière qu'elle a de ne jamais se rabaisser. Elle garde toujours la tête haute. Elle vise toujours haut. Parfois, en tant que femme, en tant que femme noire dans ce monde, on peut avoir tendance à penser qu'on doit viser moins haut. Pas elle. Serena m'a appris ça."

Emma Raducanu

"Ce que j'admire le plus, c'est sa longévité. Ça, c'est très inspirant. Et c'est fou de se dire que, pendant la grande majorité de sa très longue carrière, elle a dominé. J'ai toujours adoré la voir jouer. Être face à elle l'autre jour (à Cincinnati, NDLR), c'était fou. J'essayais de ne pas penser à qui était de l'autre côté du filet parce que, sinon, je savais que j'allais perdre la tête. Je pensais : 'Regarde la balle, ne t'occupe de rien d'autre.' Mais c'était un sacré défi."

Serena Williams et Emma Raducanu

Crédit: Getty Images

Iga Swiatek

"C'est dur de résumer Serena en quelques phrases. Elle a tellement accompli. Pour moi, il y a un côté presque surréaliste à la voir. Je me sens comme une gamine. Je l'ai regardée jouer toute ma vie. On la voyait tout le temps parce que, même quand elle ne gagnait pas le tournoi, elle était au pire en finale ou en demie.
Elle avait toujours l'air si forte physiquement, plus que toutes ses adversaires. Et mentalement, elle savait intimider par sa personnalité et son statut. Elle faisait peur en tant que N°1. J'essaie de m'inspirer de ça chez elle. Je ne sais pas trop si j'y arrive (rires).
Elle est un exemple. Non seulement elle dominait sur le court, mais, en même temps, elle gérait tout ce qu'il y avait à côté, le business, puis le fait de devenir maman. C'est dingue. Peu d'athlètes ont réussi ça. C'est formidable d'avoir quelqu'un qui a montré le chemin et nous a fait comprendre que tout était possible."

Instant nostalgie : Nos trois moments inoubliables de Serena à Flushing

Leylah Fernandez

"Elle est une icône. Elle est une légende. Ce sont les premiers mots qui me viennent à l'esprit quand je pense à elle. Elle a tellement fait pour le sport. Pas seulement pour les joueurs de tennis, mais pour les femmes en général. Elle s'est battue pour nous. Elle a accompli des choses incroyables. C'est un peu triste de la voir quitter le tennis. Mais elle a montré la voie pour les joueuses, et même pour les joueurs. Atteindre ses buts. Se battre pour ce en quoi on croit. Dire ce que l'on pense.
Serena a inspiré tout le monde. Elle m'a montré comment être forte, comment être indépendante, comment te battre pour tes rêves. Elle a fait ça toute sa vie, du début à la fin de sa carrière. J'aimerais pouvoir accomplir un quart de ce qu'elle a fait. Oui, c'est une légende absolue. Je suis juste triste de la voir partir."

Daniil Medvedev

"J'ai pris une raquette pour la première fois à 6 ans. Je ne sais plus quand j'ai regardé du tennis pour la première fois mais, disons, six mois ou un an après. Je regardais les Grands Chelems, tous les grands matches. Serena était déjà là. Je ne sais plus si elle était déjà N°1 mondiale, mais elle gagnait déjà beaucoup. Je comprenais que c'était la meilleure joueuse du monde.
C'était il y a 20 ans. Je suis là devant vous, j'ai déjà obtenu quelques succès et Serena, elle, est toujours là. C'est juste légendaire. Elle dégage ça. Chaque fois que je la croise, elle a cette énergie qui émane d'elle, cette énergie légendaire et j'imagine que ça ne doit pas toujours être facile de vivre avec ça. Son legs sera immense. Je suis sûr que dans 100 ans, on parlera toujours de Serena Williams."

Rafael Nadal

"Serena ? Une ambassadrice exemplaire qui a battu tant de records. Je pense à elle en tant qu'athlète globale, pas seulement en tant que joueuse de tennis et elle est une des athlètes les plus importantes de l'histoire du sport. Si on s'en tient au tennis, c'est une grande perte de la voir partir.
Elle mérite tout ce qu'elle a obtenu parce qu'elle a énormément travaillé, avec beaucoup de détermination et de discipline. Sinon, rien n'aurait été possible. Aujourd'hui, elle arrive au moment où elle mérite de choisir ce qu'elle veut faire. J'espère que, d'une manière ou d'une autre, elle restera près du tennis. Ce serait bien pour notre sport. C'est une légende."

Rafael Nadal et Serena Williams

Crédit: Getty Images

Stefanos Tsitsipas

"De par sa carrière, Serena a eu un effet domino sur sa communauté et sur toutes les communautés à travers le monde. Elle a toujours été une source d'inspiration, y compris pour moi. Ce qu'elle a amené sur le court de tennis, mais aussi en dehors des courts a fait de ce sport quelque chose de grand et d'important. Elle est phénoménale. On ne verra plus beaucoup d'autres Serena. J'ai énormément de respect pour elle. J'aimerais un jour faire un dixième de ce qu'elle a accompli."

John McEnroe

"Elle est comme Tiger Woods en golf : quand elle joue, tout est différent. Son histoire, à elle seule, dit beaucoup. Celle d'une jeune Afro-américaine qui est sortie d'une situation difficile pour devenir la plus grande championne à avoir jamais vécu. Bien sûr, il y a tous ses titres, tout ce qu'elle a gagné et accompli. Son message, c'est de dire que ce qu'elle a accompli, d'autres peuvent le faire si elles en ont la volonté. C'est une icône. Une superstar globale. Elle s'est placée dans le panthéon, aux côté des Billie Jean King, Mohamed Ali, Michael Jordan, Tom Brady. C'est là qu'elle se trouve. Elle est devenue l'icône des icônes."

Mats Wilander

"Ce qui me frappe le plus, c'est que quand elle était dans un tournoi, elle était constamment la favorite. Je pense que personne d'autre, hommes et femmes compris, n'a été autant de fois dans la position du favori dans sa vie que Serena Williams. Le fait qu'elle ait réussi à vivre avec cette attente permanente autour d'elle de cette manière, c'est peut-être son plus grand accomplissement. Mentalement, elle a été capable de tenir bon malgré ce poids dans pratiquement tous les tournois du Grand Chelem.
Elle a toujours donné le maximum. Quand tu payais un billet pour aller voir jouer Serena Williams, tu avais la garantie de voir le meilleur de ce qu'elle pouvait donner. Dans tous les domaines. Elle pouvait être dominatrice, intimidante, concentrée, en colère, parfois, mais toujours à 100%. C'est pour cela qu'elle est considérée à juste titre comme une des plus grandes, si ce n'est la plus grande championne de tous les temps. Pour sa régularité dans la performance. Que ce soit tactiquement, physiquement, émotionnellement, quand elle rentrait sur le court, elle était prête à tout donner."

Serena, hilare : "Ce qui me motive ? Cette lumière, au bout du tunnel"

Chris Evert

"Je la placerais tout là-haut, parce qu'elle a révolutionné le jeu et aussi pour l'influence qu'elle a exercée sur les femmes et les gens dans le monde entier. C'est une superstar. Ce qui m'impressionne le plus, c'est son impact en dehors des courts et la façon dont elle a amené les jeunes femmes à user de leur pouvoir, à dire ce qu'elles pensent, à ne pas avoir peur.
Sur les courts, c'est évident, il y a sa puissance, sa résistance mentale. Mais ce qui m'a vraiment impressionné, c'est l'intrépidité dont elle fait preuve. Elle ne s'est jamais fixé de limites dans le tennis ou dans la vie. Serena a vraiment dit ce qu'elle pensait... sur tellement de sujet, la honte qu'on peut ressentir s'agissant de notre corps, les mères qui travaillent, les femmes de couleur, l'émancipation des femmes... C'est très inspirant. Ces messages sont plus profonds et plus puissants que ce qu'elle a fait sur le court".

Barbara Schett

"Serena Williams a amené tellement de passion au tennis. Sur le court, elle a toujours dégagé un truc fort et amené beaucoup d'émotions. Il se passait toujours quelque chose. Il y a eu beaucoup de controverses, dans de nombreux matchs. Les histoires avec les juges de lignes, avec les arbitres. Mais elle donnait quelque chose. Toujours. Sans tricher. La façon dont elle lève la jambe quand elle célèbre un point, nous n'avions jamais vu cela auparavant. Elle n'a pas fait ça pour paraître, pour gagner plus d'argent ou pour être plus importante. Non, c'est elle. C'est Serena telle qu'en elle-même. C'est sa personnalité.
Elle porte son cœur dans sa raquette. Si elle est heureuse, elle le montre. Si elle triste aussi. En colère, même chose. Et c'est peut-être aussi pour ça, pour sa personnalité, que je la considère comme la 'GOAT'. J'ai beaucoup de respect pour Steffi Graf. Et je respecte ce que Margaret Court a réalisé et bien d'autres, Martina Navratilova, Chris Evert. Mais Serena Williams a tellement apporté.
Elle a gagné 23 tournois du Grand Chelem. Elle a vendu tellement de billets. Les audiences télévisées ont été meilleures pour le tennis féminin aux Etats-Unis et parfois dans le monde entier quand elle était sur le court. Regarder jouer Serena, c'est une expérience différente et les gens l'avaient senti, compris. Elle était si puissante. Son service, exceptionnel. Elle était une athlète incroyable. Mais il y a aussi ce qu'elle dégageait sur le court. Pour toutes ces raisons, il ne pouvait y avoir meilleure ambassadrice pour le tennis que Serena Williams."

Serena Williams.

Crédit: Getty Images

US Open
Garcia sur son renouveau : "En mars, je n'aurais jamais pu y croire"
13/09/2022 À 10:34
US Open
Alcaraz : "Je veux gagner en Grand Chelem contre Federer, Djokovic ou Nadal"
13/09/2022 À 08:22