WIMBLEDON - Quarts de finale messieurs
Rafael Nadal (ESP/N.1) - Tomas Berdych (CZE/N.7)
Face-à-face : 3/2 pour Berdych
Nadal-Youzhny, le compte-rendu
Nadal-Soderling, le compte-rendu
Le rendez-vous était pris depuis longtemps entre le finaliste 2006 et le vainqueur du tournoi de Halle. Après une semaine et demie de chaos dans ce bas de tableau messieurs, celui qui aura pris le chemin le plus long n'est pas le moins bien classé des deux. Rafael Nadal arrive face à Tomas Berdych avec deux matches en cinq sets dans les jambes. Le Tchèque a fait respecter la hiérarchie avec un aplomb inquiétant pour l'Espagnol.
Wimbledon
Clément-Llodra, les nouveaux Mousquetaires
09/07/2007 À 08:07
Tomas vient enfin de franchir le Rubicon du Grand Chelem : le 4e tour. En 15 participations, il avait échoué cinq fois au maximum en huitièmes de finale des tournois majeurs. Le voilà donc dans la cour des grands, un an et demi après sa victoire au Masters Series de Paris-Bercy, en l'absence de Federer et Nadal.
Berdych "grande gueule", grand coup droit mais premier quart en Grand Chelem
Cette année, sa victoire à Halle avant Wimbledon, qui le propulsait successeur de Roger Federer en Allemagne, lui a donné un nouveau statut à défendre. Ses victimes : Nicolas Massu, Mickaël Llodra, Lee Huyng-Taik et Jonas Bjorkman ont souffert de la comparaison. Berdych tape fort et ce gazon colle parfaitement à ces atouts tennistiques : son grand service et sa capacité d'accélération en coup droit de n'importe quelle position.
L'année dernière, il avait arraché deux très belles victoires sur Fabrice Santoro et Tommy Haas avant de s'incliner devant Roger Federer (4e tour). Débarrassé de cette barrière virtuelle en Grand Chelem, ce membre éminent de la désormais fameuse nouvelle génération (Nadal, Baghdatis, Murray, Gasquet, Monfils etc...) peut rêver d'une première demi-finale de Grand Chelem.
Il est un des rares joueurs du top 100 à posséder un ratio favorable de victoires-défaites contre Nadal. Battu deux fois sur terre, il n'a jamais perdu sur dur - trois victoires en Masters Series (Madrid et Toronto 2006 et Cincinnati 2005).
Qui plus est, il doit arriver juste derrière Robin Soderling dans le classement des joueurs qui pose un problème extra-sportif pour Nadal. A Madrid l'an dernier, le fiancé de Lucie Safarova avait déclenché une bronca en demandant au public de se taire. Alors à quand une nouvelle imitation du tirage de caleçon ?
- Julien CARRASCO -
Wimbledon
5/5, Federer rejoint Borg
09/07/2007 À 07:00
Wimbledon
Venus règne encore
09/07/2007 À 06:08