WIMBLEDON - 1er tour messieurs
. LES FRANÇAIS
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.10) bat Robert Kendrick (USA) 7-6 (7/2), 7-6 (8/6), 3-6, 6-3. Prochain adversaire: Dolgopolov
Alex Dolgopolov (UKR) bat Marco Chiudinelli (SUI) 6-4, 6-3, 6-3
Wimbledon
Nadal, un nouveau cycle
04/07/2010 À 19:47
Le Croate Ivo Karlovic, l'Américain John Isner et l'Australien Chris Guccione avaient la saison dernière mis en exergue les quelques lacunes de Jo-Wilfried Tsonga tant sur le plan tennistique que mental. Peu à l'aise face aux gros serveurs, trop friable en retour, le numéro un tricolore avait également tendance à se frustrer trop vite, à ne pas savoir saisir les rares occasions qui se présentent face aux joueurs de ce calibre. Le protégé de Winogradsky passait donc un véritable test au premier tour face au bombardier US Robert Kendrick. "J'ai fait un match solide, correct au service, j'ai mis ce qu'il fallait pour gagner contre un joueur difficile à battre sur cette surface".
Test passé avec brio. Malgré une légère baisse de régime en fin de troisième manche, le Manceau a fait la preuve que tout le travail effectué à l'intersaison avait été utile. Avec une avalanche de services gagnants et une pluie d'aces (28), Kendrick a rendu la copie que l'on attendait de lui mais Tsonga a su faire la preuve que les deux hommes n'évoluaient pas vraiment dans la même catégorie se montrant supérieur dans tous les compartiments du jeu.
Même s'il n'a réussi à transformer qu'une seule de ses huit balles de break, le Français n'a, qu'en de très rares occasions, montré des signes de frustration et a pu compter sur une panoplie de coups nettement plus large pour faire la différence. Plus solide en fond de court, impressionnant au filet (25 montées victorieuses sur 28) et extrêmement précis en passing, JWT a su appuyer sur l'accélérateur en fin de chaque set et se montrer plus solide sur les points importants pour faire la différence. Impeccable dans le jeu décisif de la première manche, il a su combler un mini-break de retard dans le deuxième, effacer une balle de set avant de sauter sur sa première occasion de break dans le quatrième acte pour décrocher une qualification encourageante. Sur gazon, un gros service est important, mais la capacité à saisir les opportunités est indispensable. Tsonga a peut-être bel et bien passé un cap. A confirmer au prochain tour face à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, 43e mondial et demi-finaliste à Eastbourne la semaine dernière.
Gilles Simon (FRA/N.26) bat Guillermo Alcaide (ESP) 6-3, 6-4, 7-6 (7/0)
Prochain adversaire: Marchenko
Illya Marchenko (UKR) bat Michael Berrer (ALL) 6-3, 7-5 abandon
Simon rencontrera un autre des trois Ukrainiens du Top 100, Illya Marchenko (74e), contre qui il partira, malgré ses difficultés actuelles, tout aussi favori qu'il l'était mardi face Guillermo Alcaide, N.25 espagnol facilement battu en trois sets. "C'était un bon match, je m'améliore de jour en jour. Aujourd'hui c'était bien mieux en retour que la semaine dernière où j'en ai mis zéro dans le terrain, c'était pas mal", a commenté le Niçois qui avait fait sa rentrée la semaine dernière à Eastbourne après près de trois mois d'absence sur blessure. "Maintenant j'aimerais bien que ça revienne un peu en fond de court, où mon niveau de jeu n'est pas fabuleux, mais ça prend un peu de temps et là j'ai un peu mal partout", a ajouté le huitième de finaliste de l'an dernier, résumant son état d'esprit actuel ainsi: "jouer et voir ce que ça va donner."
Julien Benneteau (FRA/N.32) bat Kristof Vliegen (BEL) 2-6, 6-7(6/8), 6-1, 6-2, 7-5
Prochain adversaire: Beck
Andreas Beck (ALL) bat Jamie Baker (GBR) 7-6 (7/4), 6-3, 6-4
Julien Benneteau s'est qualifié pour le 2e tour en sauvant deux balles de match à 5-3 dans le 5e set face au Belge Kristof Vliegen, qui menait deux manches à rien et 5-2 dans le dernier dans un match finalement perdu : 2-6, 6-7, 6-1, 6-2, 7-5. Prochain adversaire du Français, tête de série N.32 : Andreas Beck. "C'est vachement bien. C'est la première fois que je suis mené deux sets à zéro et que je gagne. Je suis content de l'avoir fait", a-t-il commenté avant de partir suivre "un vrai match de foot, pas celui de la France".
Jérémy Chardy (FRA) bat Daniel Gimeno-Traver (ESP) 6-3, 6-3, 6-1
Prochain adversaire: Lacko.
Luckas Lacko (SLQ) bat Marcos Baghdatis (CHY/N.24) 6-3, 2-6, 6-3, 6-1
Paul-Henri Mathieu (FRA) bat Marc Gicquel (FRA) 6-1, 7-5, 3-6, 6-1
Prochain adversaire: Youzhny.
Mikhail Youzhny (RUS/N.13) bat Dudi Sela (ISR) 6-3, 6-4, 4-6, 7-6
Florent Serra (FRA) bat Simon Greul (ALL) 7-6, 6-3, 6-2
Prochain adversaire: Ferrer
David Ferrer (ESP/N.9) bat Nicolas Kiefer (ALL) 6-4, 6-2, 6-3
Philipp Petzschner (ALL) bat Stéphane Robert (FRA) 6-4, 7-6(8/6), 4-6, 2-6, 6-4
Prochain adversaire: Kubot
Nicolas Mahut (FRA) - John Isner (USA/N.23) 4-6, 6-3, 7-6, 6-7 interruption de la nuit
Wimbledon
Nadal: "C'est fou la vie!"
04/07/2010 À 18:05
Wimbledon
Paes/Black sacrés
04/07/2010 À 17:54