Novak Djokovic jouera une deuxième finale à Wimbledon en battant Juan Martin Del Potro

Djokovic résiste à tout
Par Eurosport

Le 05/07/2013 à 18:58Mis à jour Le 06/07/2013 à 15:05

Vainqueur d'un immense combat en cinq sets face à Juan Martin Del Potro, Novak Djokovic jouera une deuxième finale à Wimbledon. Il visera un septième titre en en Grand Chelem contre Andy Murray ou Jerzy Janowicz.

Novak Djokovic a tangué, mais n'a pas coulé. Au terme de la plus longue demi-finale de l'histoire de Wimbledon (4h43), le Serbe a écarté Juan Martin Del Potro de son chemin en cinq manches (7-5, 4-6, 7-6, 6-7, 6-3) et un combat d'une énorme intensité pour s'offrir une deuxième finale à Londres, deux ans après son sacre en 2011. Mais ce fut tout sauf une partie de plaisir pour le numéro un mondial qui a concédé ses deux premiers sets de la quinzaine. En faisant preuve une nouvelle fois d'une grande solidité mentale, Djokovic rallie la onzième finale majeure de sa carrière avec en ligne de mire un septième trophée majeur qu'il disputera à Andy Murray ou Jerzy Janowicz, dimanche.

Pour la première fois de la quinzaine, Novak Djokovic a connu de sérieux problèmes. Le Serbe a été bousculé à l'échange par l'Argentin qui a encore fait preuve d'une résistance toute épreuve à la douleur. Malgré un genou gauche malmené tout au long de la compétition, Del Potro a fait mieux que se défendre, il a repoussé le numéro un mondial dans ses derniers retranchements, comme il avait su le faire aux Jeux olympiques 2012 en remportant le match pour la médaille de bronze ou encore lors de leur dernier affrontement à Indian Wells. Mais cette fois-ci, Novak n'a pas cédé. Plusieurs fois le nez dans le gazon, Djokovic a cru que l'affaire pouvait se plier en quatre manches lorsqu'il a breaké dans le septième jeu, puis s'est procuré deux balles de match dans le jeu décisif. Mais c'était sans compter sur la réaction parfaite de son adversaire qui a su trouver des ressources insoupçonnées pour recoller au score et embarquer le numéro un mondial dans un cinquième set.

Mais un peu plus frais physiquement que son adversaire, Djokovic est parvenu à faire la différence en premier dans le dernier acte. Un avantage acquis dans le huitième jeu qu’il a cette fois-ci tenu jusqu’au bout en convertissant sa troisième balle de match, non sans avoir une balle de break à sauver auparavant… Battu finalement 6-3 dans la cinquième manche, Del Potro s'est vu refuser une deuxième place en finale depuis son succès à l'US Open en 2009.

Non content d’avoir enchaîné treize demi-finales de suite en Grand Chelem sur ses trois dernières saisons, Djokovic remet ainsi les pieds en finale de Wimbledon pour la deuxième fois de sa carrière, avec la manière. Et ce, un mois après avoir manqué l'occasion de le refaire à Roland-Garros, s'inclinant en cinq sets face à Rafael Nadal. Impressionnant depuis le début de la quinzaine, Djokovic devrait encore l'être dimanche, malgré la fatigue. Le Serbe a encore de la motivation à revendre.

0
0