On le croyait relancé par sa belle victoire face à Grigor Dimitrov en ouverture du tournoi, mais Stan Wawrinka n'a pas réussi à enchaîner. Le Vaudois a été sorti dès le deuxième tour jeudi, en cédant en trois manches accrochées contre l'Italien Thomas Fabbiano (7-6, 6-3, 7-6). Malgré des balles de set dans les première et troisième manches, Wawrinka n'a pas su saisir ces opportunités face à un adversaire qui a sorti de son côté un très gros match.
Le match avait été interrompu par la pluie mercredi alors que le Suisse était dos au mur. Il menait 6-5 dans la troisième manche mais avait perdu les deux premières. L'ancien N.3 mondial, qui a dégringolé au 224e rang après deux opérations (genou) puis un retour difficile, avait signé une victoire prometteuse au premier tour en écartant le 6e mondial, le Bulgare Grigor Dimitrov.

Wawrinka : "Physiquement, je suis très content de là où je me trouve"

Wimbledon
Federer fixe ses prochains objectifs (avec du gazon londonien en haut de la liste)
08/02/2019 À 16:13
Mais le Suisse était encore un peu juste pour franchir le cap du deuxième tour le gazon londonien, la surface qui sied le moins à son jeu. Le Vaudois de 33 ans pourra toutefois s'en vouloir d'avoir manqué quatre balles de set dans le dernier acte. Comme souvent, le plus agressif des deux joueurs est sorti vainqueur du combat. Stan Wawrinka l'a d'ailleurs concédé. "J'ai manqué d'agressivité, a estimé le Suisse après sa défaite. Mais il a très bien joué de son côté."
Néanmoins, l'ancien numéro 3 mondial tire un bilan plutôt satisfaisant. "Physiquement, je suis très content de là où je me trouve, a-t-il ajouté. Ce qu'il me manque encore, c'est de la confiance". Et elle ne (re)viendra qu'avec des victoires. Thomas Fabbiano, lui, va disputer un troisième tour en Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière seulement. Il affrontera le vainqueur du match entre Tsitsipas et Donaldson.
Wimbledon
Murray aura bientôt droit à sa statue à Wimbledon
14/01/2019 À 13:33
Wimbledon
Un tie-break à 12-12 dans le 5e set : le All England Club fait sa révolution
19/10/2018 À 10:28