Getty Images

Paire éliminé et blessé : "Je suis triste parce que c'était un bon tirage"

Paire éliminé et blessé : "Je suis triste parce que c'était un bon tirage"

Le 08/07/2019 à 18:19Mis à jour Le 08/07/2019 à 18:35

WIMBLEDON – Benoît Paire a été éliminé par sa bête noire, Roberto Bautista Agut, en trois manches, lundi à Wimbledon. Après le match, le Français a révélé qu’il était blessé aux abdominaux, ce qui l’a perturbé sur sa mise en jeu. Et a grandement gâché une fête qu’il espérait plus belle.

Il existe plusieurs grilles de lecture. Pour tout. Et toujours. Concernant Benoit Paire, l'une d'entre elles consiste à rappeler que le Français vient d'aligner deux huitièmes de finale de suite en Grand Chelem et que ce n'est pas si mal au vu des performances printanières de ses compatriotes. On peut aussi voir les choses d'une autre manière et se dire que Paire a buté deux fois sur ce plafond de verre.

Face à Nishikori à Roland, en deux jours et avec de sacrés regrets. Contre Bautista-Agut à Wimbledon, en beaucoup moins de temps. Et pas grand-chose à déplorer. Parce que, lundi, le "manic Monday" s'est résumé à un cavalier seul de l'Espagnol, vainqueur en trois manches (6-3, 7-5, 6-2). Et parce que, surtout, le Français était diminué, c'est ce qu'il a confié en conférence de presse, après sa défaite.

Benoît Paire

Benoît PaireGetty Images

" J'ai essayé de faire de mon mieux mais ce n'était pas simple"

Touché aux abdominaux, Benoit Paire n’a pas pu défendre ses chances comme il l’aurait souhaité. La tête de série numéro 28 traine ce bobo depuis son double avec Leander Paes, perdu mercredi face à la paire Bublik - Kukushkin. Depuis, le Français a tenté de faire avec… "Je suis blessé depuis trois ou quatre jours, déjà… J'ai essayé de faire de mon mieux mais ce n'est pas simple. J'ai une déchirure aux abdominaux. J'ai tenté de servir à 60, 70% de mes possibilités, mais c'était compliqué, a-t-il déploré. Quand vous jouez contre Bautista, ce n'est pas facile."

Vendredi au tour précédent, face à Jiry Vesely, le Français avait pu conclure sans souffrir (5-7, 7-6, 6-3, 7-6). C'est lors de l'after, en soirée, que la blessure s'est réveillée. "L'abdo m'a tiré, j'ai refait un examen et j'avais cinq millimètres de lésion", a-t-il précisé, déçu de ne pas avoir pu défendre ses chances à 100% face à Bautista Agut. "Je suis triste parce que c'était un bon tirage de jouer Roberto en huitièmes. C'est ça qui me rend triste."

Benoît Paire

Benoît PaireGetty Images

Maintenant, coupure

Benoit Paire a joué avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête durant tout le match. Il n'a pas appuyé sur sa mise en jeu comme il aurait dû. Et a tenté de compenser pour éviter de perdre trop de puissance et de se blesser plus encore. Son pourcentage de première se comprend mieux après coup : 47%. Trop peu pour espérer autre chose qu’une défaite.

A l'arrivée, une huitième défaite en autant de confrontations face à Roberto Bautista Agut qui, lui, disputera son premier quart à Wimbledon. Quid de Paire ? L'heure est à la coupure. "Depuis le début de l'année, je joue beaucoup. J'ai bien joué. On voit que mon corps commence un peu à lâcher, il faut faire attention à ça, a-t-il confié dans des propos rapportés par L’Equipe. Il reste beaucoup de gros tournois, quasiment la moitié de la saison. J'ai déjà pris 1100 points, c'est plus que toute l'année dernière. Je suis 22e à la Race, donc tous les voyants sont au vert. Il faut juste que je me repose un peu, que je ne me fatigue pas trop et que je me soigne aussi". Et peut-être revoir son programme en double. Programme qu’il pourrait alléger sérieusement dans les mois à venir.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0