Getty Images

Federer : "Ça restera un de mes matches préférés"

Federer : "Ça restera un de mes matches préférés"

Le 13/07/2019 à 10:27

WIMBLEDON - D'une demi-finale à l'autre, Roger Federer a rendu à Rafael Nadal la monnaie de sa pièce parisienne sur le gazon de Wimbledon. Vainqueur en quatre sets de son éternel rival (7-6, 1-6, 6-3, 6-4), le Suisse confie avoir pris un plaisir énorme durant cette rencontre, qu'il placera haut dans le panthéon de ses souvenirs.

"Je pense qu'elle a répondu aux attentes." Voilà comment Roger Federer résume sa 40e confrontation avec Rafael Nadal. Attendue, elle l'était, oui, comme toutes. Avec ce petit plus des onze années qui séparaient leur dernière joute londonienne de cette demi-finale 2019. "C'est toujours cool de jouer Rafa, surtout quand on ne s'est pas affrontés depuis longtemps, comme ici à Wimbledon", avoue Federer. Et c'est surtout "cool" quand ça se termine bien, comme pour lui ce vendredi.

Vainqueur indiscutable, en quatre manches, le Suisse a pris son pied dans son jardin. Invité à classer cette victoire-là dans son gotha personnel, il n'a pas tergiversé. "Elle sera très haut, assure-t-il. Ça a été un plaisir de jouer ce match et ça restera comme un de mes matches préférés, parmi ceux sur lesquels je me pencherai avec plaisir. Parce que c'est Rafa, parce que c'est Wimbledon, que le public était à fond dedans, qu'il faisait beau..." Federer n'est pas du genre à aller au boulot en trainant des pieds, mais il est des journées encore meilleures que d'autres. Celle-ci en fera donc partie.

Comme tout le monde, il souligne la fin de match épique, "le climax du jour" juge-t-il. "A la fin, ajoute le Bâlois, c'était très dur, Rafa a joué des coups incroyables pour rester en vie. Il fallait tenir. S'il n'en a rien montré dans son langage corporel, Roger Federer s'est d'ailleurs dit "épuisé" juste à sa sortie du court, au micro de la BBC. Ce ne fut "que" trois heures et quatre sets, mais la débauche d'énergie se doublant d'une dépense constante d'adrénaline, il a dû puiser loin pour ne pas s'embarquer dans un match plus compliqué.

" J'ai réussi à suivre mon plan de jeu et à m'y tenir"

L'octuple vainqueur du tournoi a en tout cas toutes les raisons d'être satisfait. Lui qui a si souvent subi la loi tactique du gaucher des Baléares a désormais un luxe face à lui : hormis sur terre battue, il sait que s'il applique à la lettre ce qu'il a prévu de faire, il peut avoir les clés du combat. "Globalement, poursuit-il, j'ai réussi à suivre mon plan de jeu et à m'y tenir. Je suis resté offensif, agressif, tout le temps."

Seule ombre dans son tableau, ce coup de buis dans le deuxième set, après le gain du premier au jeu décisif. Mais ce fut donc sans conséquence. "Le deuxième set a été dur, admet-il, parce que je n'ai pas saisi mes opportunités au début et que j'ai sans doute un peu moins bien servi, aussi. Mais dans les deux derniers sets, j'ai l'impression d'avoir remporté les points les plus importants. Il y a eu quelques échanges énormes que j'ai pu gagner. Ça a fait la différence. Dans l'ensemble, j'ai très bien joué et je suis vraiment très content ce soir (vendredi soir)."

Puis, après tout, ce n'est que la quatrième fois qu'il bat Nadal en Grand Chelem. Alors, même si, contrairement aux trois premières, il n'y a pas de titre au bout, ces plaisirs-là s'apprécient quand même à leur juste valeur. Federer le sait mieux que personne.

Roger Federer

Roger FedererEurosport

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0