Getty Images

"Cela signifie énormément pour moi, et pour lui aussi"

"Cela signifie énormément pour moi, et pour lui aussi"

Le 10/07/2019 à 23:57Mis à jour Le 11/07/2019 à 07:12

WIMBLEDON 2019 - Opposés pour la première fois à Londres depuis l'inoubliable finale de 2008, Rafael Nadal et Roger Federer se sont réjouis de leur retrouvailles sur gazon. Mais beaucoup de choses ont changé depuis.

Rafael Nadal se sent d'attaque. Ça tombe bien, un choc face à Roger Federer l'attend vendredi prochain sur le Centre Court de Wimbledon. Federer-Nadal, c'est un match à part. Mais à Wimbledon, plus qu'ailleurs, il est devenu une rareté après être parti sur d'excellentes bases entre 2006 et 2008. Les deux plus grands rivaux du XXIe siècle de la planète tennis ne se sont plus affrontés depuis onze longues années à Londres et leur finale venue d'ailleurs terminée à la tombée de la nuit. Onze ans, c'est une éternité. Pour certains, c'est la longueur d'une carrière.

Même si le temps s'est écoulé et que les deux hommes sont passés à autre chose - ils ont gagné des Grands Chelems, ils se sont rejoués et ont joué ensemble, subi des déconvenues et des blessures - le souvenir de ce moment à part est toujours présent. A l'époque Federer, bon prince, avait reconnu que le Majorquin avait été le meilleur, même si perdre pour la première fois à Wimbledon face à son meilleur rival avait été difficile à avaler du temps de sa superbe dans le temple du tennis. "C'est le pire des adversaires, sur le meilleur des courts. (...) C'est de loin ma pire défaite. Perdre ici, c'est le désastre. A Paris, c'était rien", avait-il très bien résumé à l'époque.

Mais cette finale, c'est la bascule de leur carrière. Le match qui a tout changé. Pour Federer, tué dans son propre royaume, pour Nadal improbable conquérant d'une surface qu'il a toujours aimé, il l'a souvent répété plus jeune, mais pas toujours compris, et pour leur rivalité, qui a dépassé tous les cadres de normalité, cela a été le passage vers une autre galaxie. C'est ce dimanche 6 juillet 2008 qu'est né le couple Federer-Nadal.

Roger Federer et Rafael Nadal prennent la pose avant leur finale à Wimbledon 2018

Roger Federer et Rafael Nadal prennent la pose avant leur finale à Wimbledon 2018Getty Images

" Je vais affronter le meilleur joueur de l'histoire de cette surface"

Onze années après, et avec une rivalité plus forte et encrée dans l'histoire, mais aussi devenue plus rare au fil du temps, le Federer-Nadal n'a rien perdu de son piment. Le temps qui passe lui a fait le même effet qu'à un bon vin ou un bon fromage. "Jouer contre Roger est quelque chose d'unique. Je suis impatient de l'affronter de nouveau ici onze années après notre finale. Cela signifie énormément pour moi. Et pour lui aussi", a reconnu Nadal après sa qualification pour le dernier carré. "Je suis excité par l'idée de jouer ce match et par l'opportunité de l'affronter à nouveau dans une demi-finale de Grand Chelem."

Pour Nadal, la rareté de ce qui est devenu au fil du temps le "Fedal" a fait sa force. "Je dis toujours la même chose nous concernant. Bien évidemment que les opportunités de nous affronter sont de plus en plus rares, mais on est toujours là. Et vendredi, on aura une autre opportunité", a ajouté le Majorquin qui a confirmé qu'il se sentait très bien à Londres. "Je m'attends juste à affronter le meilleur joueur de l'histoire de cette surface et je sais que je devrais jouer mon meilleur tennis si je veux avoir mes chances de rejoindre la finale. Je sais qu'il joue bien. Il se sent bien ici. Et moi aussi, je joue bien aussi."

Pour Federer, l'occasion de recroiser le fer si vite avec Nadal est une bonne chose. Il vaut mieux chasser les mauvaises pensées quand il est temps. Un match dans son jardin londonien, c'est donc idéal pour oublier cette demi-finale venteuse - et complètement improbable - perdue à Paris il y a un mois de cela. "Notre match à Roland-Garros ne va pas beaucoup compter, je pense. Car les conditions étaient sensiblement différentes là-bas. Il y avait beaucoup de vent comme vous le savez. C'était juste fou. Je me suis renseigné et il n'y aura pas de conditions similaires vendredi prochain", a-t-il souligné. Oui, la météo du vendredi 5 juin 2019 l'a marqué. En tous cas, elle a cassé ses plans.

Vidéo - Nadal a éteint Federer en trois sets et dans le vent : les temps forts de leur demi-finale

02:59

Une évolution technique drastique chez Nadal

Mais oublions l'ocre. Comment Federer peut-il appréhender son premier match sur herbe face au Majorquin depuis 2008 d'un point de vue sportif ? L'homme aux huit Wimbledon n'avait pas la réponse à la question après son match gagné en quatre manches face à Kei Nishikori. Un match où il a eu dû mal à lire le service du Japonais pendant un set. "Peut-être que je pourrai me baser sur la finale de l'Open d'Australie (2017 ndlr). Et sur les matches joués au meilleur des cinq sets. Mais une nouvelle fois, je ne sais pas", a souligné le n°3 mondial qui ne pourra pas se permettre un départ diesel face à Nadal. "Peu importe, en fait. C'est plus une histoire de comment il a joué jusqu'ici et comment moi j'ai joué. J'espère que cela ira dans mon sens. Cela va être difficile. Rafa peut vraiment faire mal à n'importe qui sur n'importe quelle surface. Il est si bon partout. Ce n'est pas qu'un spécialiste de terre battue."

Un Nadal / Federer sur gazon, le quatrième de l'histoire, ça pose énormément de questions d'ensemble. Car les deux hommes ont changé. Et sur tous les plans, physique, technique, tactique et surtout au niveau mental. Pourtant, pour Federer, c'est le service de Nadal qui sera déterminant vendredi. Impressionnant depuis le début du tournoi derrière son engagement, un secteur de son jeu beaucoup plus évolué qu'en 2008, Nadal est plus complet que jamais. Et pour briller à Wimbledon, un bon service est primordial. "Il servait différemment à l'époque. Je me souviens de la manière dont il servait. Aujourd'hui, il sert plus fort et c'est ce qui lui permet de terminer ses points plus tôt", a observé le Bâlois.

L'évolution globale de Nadal passionne même Federer, éternel amoureux du tennis, de son évolution et de sa transformation. "On ne s'est pas joué depuis un long moment sur gazon. Il a tellement progressé depuis toutes ces années sur cette surface. Il joue aussi différemment qu'il ne le faisait avant. C'est impressionnant de voir comment il a réussi à rester en bonne forme pendant toutes ces années. On nous disait déjà fini en 2008 et 2009. Mais on est toujours là." Oui, le constat est le même chez les deux : ils apparaissent presque insubmersibles.

Roger Federer à Wimbledon 2019
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0