Getty Images

Barty et Kerber sans souci, Muguruza tombe

Barty et Kerber sans souci, Muguruza tombe

Le 02/07/2019 à 18:48Mis à jour Le 02/07/2019 à 18:49

WIMBLEDON - Ashleigh Barty a bien lancé sa campagne à Londres. La nouvelle numéro 1 mondiale s'est imposée en deux sets maîtrisés (6-4, 6-2) face à la Chinoise Saisai Zheng, 43e joueuse mondiale, mardi pour son entrée en lice. Angelique Kerber l'a imitée quelques minutes plus tard contre sa compatriote Tatjana Maria (6-4, 6-3). Garbine Muguruza, elle, s'arrête déjà.

Elles ont tenu leur rang. La numéro 1 mondiale Ashleigh Barty et la tenante du titre Angelique Kerber ont franchi sans difficulté le cap du 1er tour mardi au All England Club. Elles se sont imposées en deux sets respectivement contre la Chinoise Saisai Zheng (6-4, 6-2), 43e joueuse mondiale, et l’Allemande Tatjana Maria (6-4, 6-3), 65e à la WTA.

Et de 13 pour Ashleigh Barty ! Après deux titres consécutifs à Roland-Garros et Halle, la nouvelle reine du circuit a validé son 13e succès d’affilée pour son entrée en lice à Wimbledon. Très à l’aise dès ses premiers pas sur le court numéro 1, elle a fait le break d’entrée (3-0) avant de voir son adversaire revenir (3-3). Mais forte de sa confiance actuelle, elle a repassé la vitesse supérieure pour empocher la première manche et faire rapidement la différence dans la seconde.

Stephens et Bencic expéditives

L’Australienne a surtout fait étalage de sa maîtrise au filet avec 15 points marqués sur 17 montées (88 % de réussite) et a conclu la partie sur le service adverse après 1h16 de jeu. Elle affrontera Alison Van Uytvanck, tombeuse de Svetlana Kuznetsova (6-4, 4-6, 6-2). Dans le même temps, Angelique Kerber a aussi bien mené sa barque face à sa compatriote Tatjana Maria, compilant 22 coups gagnants pour 19 fautes directes.

La tenante du titre a cédé son service à quatre reprises, mais a réussi sept breaks en tout pour s’imposer en un peu moins d’une heure et demie. Au tour suivant, elle retrouvera l’Américaine Lauren Davis. Plus tôt dans la journée, Sloane Stephens a été très solide face à la Suissesse Timea Bacsinszky (6-2, 6-4). Belinda Bencic a connu un meilleur sort que sa compatriote puisqu’elle a aisément dominé Anastasia Pavlyuchenkova (6-2, 6-3).

Muguruza passe à côté

Pour Garbine Muguruza en revanche, rien ne va plus. Lauréate il y a deux ans, l’Espagnole a été sortie sans ménagement en deux sets (6-4, 6-4) et une heure et demie par la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, modeste 121e joueuse mondiale. Elle a commis pas moins de 28 fautes directes et n’a su convertir qu’une de ses 5 balles de break.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0