Getty Images

Moutet stoppé par Auger-Aliassime

Moutet stoppé par Auger-Aliassime

Le 03/07/2019 à 20:14Mis à jour Le 03/07/2019 à 20:52

WIMBLEDON - Pour son premier tournoi du Grand Chelem disputé sur le gazon londonien, Corentin Moutet n'ira pas plus loin que le deuxième tour. Mercredi, le Français de 20 ans s'est incliné en quatre manches (6-3, 4-6, 6-4, 6-2) face à un joueur encore plus jeune que lui, le Canadien Félix Auger-Aliassime (18 ans), qui découvre aussi le All England Club et qui affrontera Ugo Humbert au 3e tour.

Félix Auger-Aliassime a souffert, mais son aventure continue à Londres. Le Canadien de 18 ans est venu à bout de la résistance de Corentin Moutet mercredi au 2e tour de Wimbledon en quatre sets (6-3, 4-6, 6-4, 6-2) et un peu plus de trois heures de combat. Pour son premier grand tableau en Majeur de l’année, il aura donc l’occasion d’atteindre la seconde semaine contre un autre jeune Tricolore, Ugo Humbert, tombeur de Marcel Granollers (6-4, 7-6, 7-5).

C’était un 2e tour de novices et Félix Auger-Aliassime a su faire respecter son rang. A seulement 18 ans, celui qui est déjà tête de série numéro 19 au All England Club, a logiquement pris le dessus sur Corentin Moutet. Mais le Français, issu des qualifications, lui a donné bien du fil à retordre et nourrira même peut-être quelques regrets quand il se repassera le fil de la rencontre dans la tête. Car pendant deux sets, il a fait plus que jeu égal avec le prodige canadien.

Moutet trop inefficace sur les balles de break

Dans un début de match tendu, il s’est montré le plus à l’aise à la relance. Et sur les trois premiers engagements adverses, il a obtenu pas moins de cinq balles de break. Mais il a eu le tort de ne pas en convertir une seule alors qu’il a eu deux ouvertures nettes sur seconde balle pour faire la différence. Auger-Aliassime le lui a fait payer à 3-2 en sa faveur pour se détacher, conserver son avance et virer en tête (6-3).

Le Canadien semblait alors lancé, d’autant qu’il a enfoncé le clou en ravissant la mise en jeu de Moutet d’entrée de deuxième acte. Mais il n’était pas si serein que cela et le Français en a profité pour refaire immédiatement son retard. Ce dernier a ensuite dominé les débats dans le jeu : alerte dans ses déplacements, très à son aise au filet (21 montées sur 31 au filet), il a fini par en être récompensé et a breaké Auger-Aliassime dans le dixième jeu du deuxième acte pour remettre les compteurs à zéro (6-3, 4-6).

Malheureusement pour lui, le Tricolore s’est quelque peu relâché par la suite, cédant son engagement d’entrée de troisième manche sur une énième double faute (11 au total). Et il a été trop inefficace sur ses propres opportunités sur le service adverse (2/14). Son adversaire a donc repris les rênes de la partie et ne les a plus lâchées. Le quatrième set n’a été qu’une formalité pour le Canadien qui a su maîtriser ses nerfs en fin de compte.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0