Getty Images

Nadal critique sur les têtes de série : "Il n’y a que Wimbledon qui fait cela"

Nadal critique sur les têtes de série : "Il n’y a que Wimbledon qui fait cela"

Le 25/06/2019 à 12:16Mis à jour Le 26/06/2019 à 10:37

WIMBLEDON – Rafael Nadal a réagi lundi soir, dans une interview à la télévision espagnole, au choix des têtes de série pour le troisième tournoi du Grand Chelem de l’année. Le Majorquin, qui devrait être déclassé par rapport à Roger Federer en raison des meilleurs résultats sur gazon du Suisse sur les deux dernières années, a critiqué la méthode du Majeur anglais.

Rafael Nadal est incontestablement le grand perdant indirect de la "decima" de Roger Federer à Halle. Bien que dauphin de Novak Djokovic au classement mondial, l’Espagnol devrait ainsi être relégué au statut de tête de série numéro 3 à Wimbledon (1er-14 juillet), au profit de son vieux rival suisse. La faute à la formule mathématique utilisée par le Majeur anglais pour déterminer ses 32 têtes de série : les résultats sur gazon de l’année précédente et 75 % de la meilleure performance sur la surface deux ans auparavant sont ainsi ajoutés aux points du classement de chaque joueur.

Interrogé par la chaîne espagnole Movistar sur le sujet lundi soir, Nadal n’a pas fait mystère de ce qu’il pensait de ce système particulier. "La seule chose dans cette histoire qui ne me paraît bonne, c’est qu’il n’y ait que Wimbledon qui fasse cela", a-t-il estimé, dénonçant ainsi le particularisme cultivé par le plus vieux tournoi du monde. Si cette position s’entend, l’Espagnol aurait toutefois pu s’éviter pareille mésaventure en s’alignant lui aussi sur un tournoi de préparation sur gazon pour glaner les quelques points qui l’auraient mis à l’abri. Il a fait le choix (compréhensible) de se reposer et de ménager son corps, souvent blessé ces derniers mois.

Nadal n’a donc pas voulu faire de sa critique une charge personnelle. "Il n’y a pas que mon cas particulier. C’est arrivé de nombreuses fois que certains joueurs, sur leurs propres mérites, parce qu’ils ont bien joué toute l’année sur toutes les surface, obtiennent un statut. Et là-bas (à Wimbledon), on ne respecte pas cela et on leur impose des tirages compliqués", a-t-il poursuivi. Cette nouvelle tirade, bien que générale, fait implicitement référence à ce qui lui arrivera vendredi lors du tirage au sort : il se retrouvera dans la partie de tableau de Novak Djokovic ou Roger Federer et devrait, si la logique est respectée, affronter successivement ses deux rivaux pour décrocher un troisième titre sur le gazon londonien.

Mais à une semaine du coup d’envoi du tournoi, il est un peu tôt pour tirer des plans sur la comète. Et Nadal en est bien conscient. Il préfère ainsi se concentrer sur son tennis. "Quoi qu’il en soit, que je sois tête de série numéro 2 ou 3, je devrai jouer à mon meilleur niveau pour aspirer à ce à quoi j’aspire." La confiance accumulée du côté de la Porte d’Auteuil devrait l’y aider. L’an passé, il avait manqué d’un rien la finale après un combat titanesque face à Djokovic.

Vidéo - Djokovic : "Federer tête de série N.2 ? C'est surprenant mais c'est comme ça..."

00:36
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0