Getty Images

Bousculé, Djokovic a accéléré pour s'offrir une nouvelle finale

Bousculé, Djokovic a accéléré pour s'offrir une nouvelle finale

Le 12/07/2019 à 16:59Mis à jour Le 12/07/2019 à 18:38

WIMBLEDON - Sixième finale sur le gazon londonien pour Novak Djokovic. Vendredi, le n°1 mondial serbe, bousculé dans le deuxième set puis au début du troisième avant de passer la seconde, s'est qualifié pour la finale de l'édition 2019 en battant l'Espagnol Roberto Bautista Agut en quatre manches (6-2, 4-6, 6-3, 6-2, en 2h49). Dimanche, le tenant du titre affrontera Roger Federer ou Rafael Nadal.

Novak Djokovic défendra bien son titre dimanche sur le gazon du All England Club. Le numéro 1 mondial a pris le meilleur sur l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 22e joueur mondial, en quatre sets (6-2, 4-6, 6-3, 6-2) et près de trois heures de jeu, en demi-finale de Wimbledon vendredi. Il s'agira de la sixième finale du Serbe dans le Majeur anglais où il tentera de décrocher une cinquième couronne, soit contre Rafael Nadal, soit contre Roger Federer.

Eclipsée par le très attendu 40e "Fedal", l'issue de cette première demi-finale ne faisait guère de doute pour la plupart des observateurs. Mais si la logique a bien été respectée, Novak Djokovic ne s'est pas pour autant amusé sur le Centre Court. Peut-être a-t-il d'ailleurs su relever le défi dont il avait besoin pour préparer son rendez-vous de dimanche, atteint sans affronter le moindre top 20 dans cette édition 2019 de Wimbledon.

Bautista Agut n'a rien lâché

Mais rendons d'emblée justice à Roberto Bautista Agut : il a assuré le niveau pour figurer parmi les 20 meilleurs joueurs du monde, et il retrouvera le 13e rang au classement ATP lundi prochain. Pour sa première demi-finale en Grand Chelem, l'Espagnol a toutefois connu des débuts difficiles : il a ainsi concédé les trois premiers jeux au cours desquels il a commis pas moins de dix fautes directes. Après à peine plus d'une demi-heure, la première manche lui était déjà passée sous le nez (6-2).

Djokovic, lui, affichait une sérénité imperturbable ; du moins le pensait-on. Car en début de deuxième manche, la machine serbe s'est légèrement grippée. Et, à l'affût, Bautista Agut en a profité pour inverser la dynamique en ravissant le service adverse. Indébordable, d'une constance désarmante à l'échange, il a frustré le numéro 1 mondial qui a baissé en intensité et a oublié de varier ses coups comme il s'était évertué à le faire en début de partie, utilisant notamment le slice à bon escient.

A l'orgueil, Djokovic s'est remis à l'endroit

Revenu à une manche partout (6-2, 4-6), Bautista Agut a même semblé supérieur à Djokovic en début de troisième acte, suivant d'ailleurs un scénario similaire à ses deux victoires de l'année - à Doha et Miami - contre le Serbe. Mais piqué dans son orgueil, essayant d'ailleurs de se trouver des adversaires dans le public pour se relancer, le "Djoker" a repris sa marche en avant. Après avoir réussi le break, il a évité un retour immédiat de l'Espagnol en concluant victorieusement d'un revers long de ligne un échange de… 45 frappes, sur un gazon décidément bien lent.

Psychologiquement, Djokovic a ainsi repris le dessus et le quatrième acte n'en a été que la confirmation. Bautista Agut n'a pas rendu les armes, mais il n'a pas eu les jambes pour opposer une ultime résistance. Vainqueur à sa 5e balle de match, le numéro 1 mondial pouvait exulter : dans un jour avec des sensations moyennes, il ne s'est finalement pas fait d'excessives frayeurs. Il peut désormais regarder tranquillement ses deux rivaux potentiellement s'entre-déchirer.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0