Ce n'est décidément pas une journée faste pour les organisateurs de Wimbledon. Quelques heures après l'annonce du forfait de Rafael Nadal, Naomi Osaka a, à son tour, officialisé le sien jeudi. La Japonaise, qui n'a plus été vue sur un court depuis un 1er tour victorieux à Roland-Garros, avait quitté précipitamment la capitale française pour préserver sa "santé mentale" le 31 mai dernier. Elle avait alors indiqué prendre une pause à durée indéterminée du circuit. Si elle ne fera donc pas son retour sur gazon, elle s'alignera bien à Tokyo pour disputer à domicile le tournoi olympique (24 juillet-1er août).
C'est son équipe qui a fait parvenir un communiqué à la presse officialisant la nouvelle. "Elle prend actuellement du temps avec sa famille et ses amis. Elle sera prête pour les Jeux Olympiques et enthousiaste à l'idée de jouer devant son public", précise le texte. A Roland-Garros, Osaka avait voulu alerter sur un sujet tabou dans le sport de haut niveau : les problèmes psychologiques des athlètes. Pour marquer le coup, la Japonaise avait fait part de son intention de ne pas se présenter devant la presse durant le tournoi.

"Elle est en train de se tirer une balle dans le pied toute seule" : Naomi Osaka, le débat

Wimbledon
Deux matches sous investigation pour d'éventuels paris suspects
14/07/2021 À 14:40
Dans les jours suivants, les tournois du Grand Chelem avaient dénoncé ce choix, puis des sanctions allant des amendes à l'exclusion de la joueuse avaient été évoquées par l'organisation du tournoi parisien. Sous pression, Osaka avait alors décidé de prendre les devants en renonçant à disputer son 2e tour. Dans un long message publié sur les réseaux sociaux, elle avait notamment dévoilé avoir souffert de "troubles dépressifs" depuis sa victoire à l'US Open 2018
Wimbledon
Di Pasquale : "Barty a tellement d'armes qu'elle a un tennis génial à voir jouer"
13/07/2021 À 15:07
Wimbledon
Djokovic : "Je me considère comme le meilleur, je suis plus complet que jamais"
11/07/2021 À 20:57