Novak Djokovic a souffert, plus que depuis le début du tournoi, mais s'en est encore et toujours sorti. Dans un match d'une grande intensité, le Serbe s'est sorti du piège Shapovalov, dans un match de 2h45 malgré seulement trois sets joués (7-6, 7-5, 7-5). Ce match d'une extrême solidité permet à Djokovic d'aller chercher sa troisième finale en Grand Chelem de la saison, qu'il disputera face à Matteo Berrettini ce dimanche.
Ce n'était pas un secret, Djokovic pouvait se faire bousculer par Denis Shapovalov, extraordinaire tout au long du tournoi. La clé était d'ailleurs là pour le Canadien, qui l'avait parfaitement compris. Tranchant, entreprenant, très bon sur son service, Shapovalov a montré dès la première manche qu'il allait être dangereux. Face à un Djokovic légèrement en dessous de ses standards, Shapovalov s'est même offert le luxe de mener d'un break à 5-3 dans le premier set. Mais c'est au moment de conclure, que le bras du jeune joueur a commencé à trembler.
US Open
Djokovic - Medvedev : Entre le roi et la légende, il n'y a plus qu'un ambitieux dauphin
12/09/2021 À 15:22
Alors qu'il y avait 30A sur son service à 5-4 , Shapovalov a manqué l'immanquable : un coup droit dans le carré frappé trop fort et faute de quelques centimètres. Une première occasion gâchée qui lui a fait mal. Evidemment, Djokovic s'est nourri de cette frustration pour finalement s'imposer dans un tie-break dans lequel il était meilleur, tout simplement parce que Shapovalov était plus mauvais.

Shapovalov n'a converti qu'une balle de break sur onze

Le Canadien n'a jamais semblé lâcher l'affaire. Au contraire, il a excellement servi, et s'est procuré beaucoup de balles de break dans ce match. On le sait, Djokovic est très bon sous pression, mais difficile d'imaginer que Shapovalov ne convertirait qu'une seule balle de break sur les onze obtenues. Toujours une histoire d'occasions manquées. Le dénouement fut d'autant tragique que Shapovalov a longtemps cru pouvoir remporter un set, et pour être honnête, il en avait la capacité, mais il lui manquait l'expérience.
Ce manque s'est traduit par des occasions de break dans les deux derniers sets, mais surtout par la perte de son service à 5-5, deux fois d'affilée. Djokovic n'a pas 22 ans mais bien 34. Il a aussi 19 tournois du Grand Chelem dans ses bagages. Ce genre d'occasions sont impossibles à manquer pour lui. Evidemment, la victoire lui a tendu la main, il ne s'est pas fait prier pour la saisir. Djokovic veut réaliser le Grand Chelem calendaire, il n'est qu'à un match de remporter le troisième objectif sur quatre de cette saison. Il faudra un grand Berrettini pour bousculer un champion voulant rentrer un peu plus dans l'histoire.
US Open
Le parcours de Djokovic : Souvent touché, jamais coulé, "Nole" est en mission à NY
12/09/2021 À 00:13
US Open
Une 31e finale en Grand Chelem : Djokovic rejoint Federer et a déjà un record en poche
11/09/2021 À 12:02