"Bon, ce n'est pas très équitable pour être franc, mais si mon futur adversaire doit aussi jouer demain, je sais qu'il s'en remettra car il est plus jeune que moi ! En vrai, j'espère qu'il va également pleuvoir demain car ce serait le mieux pour moi, non ?" Roger Federer a beau manier l'humour, il n'a pas à bouder son plaisir de se retrouver en quart de finale de Wimbledon pour la dix-huitième fois de sa carrière
Le film du match
Pour son cent dix-huitième match dans ce tournoi du Grand Chelem, le chouchou du Central Court a dominé Lorenzo Sonego en trois sets secs (7-5, 6-4, 6-2) lundi, et a gagné le droit de se reposer mardi grâce à l'apparition du fameux toit à 5-5, avantage Federer lors de la fin de la première manche. Voilà le rêve de voir l'Helvète soulever son vingt-et-unième trophée du Grand Chelem s'approcher un peu plus...
US Open
Une 31e finale en Grand Chelem : Djokovic rejoint Federer et a déjà un record en poche
11/09/2021 À 12:02
Et pourtant, tout n'était pas gagné d'avance pour Federer dans cette rencontre. Face au récent finaliste de l'ATP 250 d'Eastbourne, le Suisse s'est rapidement montré incisif dans les échanges et a pris le service de Sonego à 3-3. Seulement voilà, l'Italien n'était pas venu pour souffrir et s'est rebellé à 5-4 en faveur de Federer, qui servait alors pour le gain de la première manche. Grâce à un jeu blanc sur la mise en jeu du dernier finaliste de Wimbledon, Sonego s'est remis à y croire et n'a pas lâché l'affaire jusqu'à... Eh bien, jusqu'à ce que l'arbitre décide d'interrompre la rencontre avec l'apparition de la pluie. Résultat des courses : les deux joueurs ont attendu une vingtaine de minutes, se sont à nouveau échauffés avant de reprendre le match et Sonego a démarré par... une double faute, offrant par la même occasion un nouveau break pour Federer. Cette fois-ci, le Suisse ne s'est pas fait prier pour plier l'affaire sur son service (7-5).

Federer tout en contrôle

"J'ai compris que j'avais la main sur cette rencontre à partir du gain de la première manche, a expliqué le vainqueur, plus vieux qualifié à presque 40 ans pour les quarts de finale à Wimbledon dans l'histoire de l'ère Open. Ensuite, tout a été plus simple". Effectivement, tout s'est avéré plus tranquille par la suite puisque Federer n'a plus jamais été inquiété sur sa mise en jeu et les balles de break se sont multipliées en sa faveur (5 converties sur 15 au total).
Voilà comment le Suisse s'est mis à dérouler dans le deuxième set, piquant le jeu de service de son adversaire à 2-2 pour boucler la deuxième manche sans trop forcer son talent (6-4). La troisième n'a été qu'une formalité : Sonego a concédé sa mise en jeu dès le premier jeu puis s'est fait mener 4-0 avant de redresser la barre en toute fin de match avec panache. Mais malgré ses tentatives d'haranguer la foule, l'Italien ne s'y trompait pas: la victoire était acquise pour Federer. Après deux heures et vingt minutes de jeu effectif, les deux hommes se sont serré la main à la suite d'un set contrôlé par le savoir-faire de Federer (6-2). Vers un neuvième sacre à Wimbledon dans la carrière de Roger ? C'est toujours possible.
US Open
Federer-Nadal, qui est le plus fort sur "surface neutre" ? Djokovic répond par une pirouette
03/09/2021 À 08:10
US Open
Paire, Opelka, Isner, Ruud… L'un d'eux peut créer une belle surprise
25/08/2021 À 22:13